Actualités

ALÈS Un salon qui vous veut du bien

Certains se sont laissés tentés par un massage Shiatsu de 20 minutes. Photo Elodie Boschet/Objectif Gard
Certains se sont laissés tenter par un massage Shiatsu de 20 minutes. Photo Elodie Boschet/Objectif Gard

Aujourd'hui et demain, l'espace Cazot d'Alès accueille le premier salon du bien-être. Organisé par l'association Les Jardiniers du paradis, il regroupe une quarantaine d'exposants et de thérapeutes de la région.

L'événement existe déjà à Nîmes depuis cinq ans. Créé par France Rousseau, conseillère en élixir floral et trésorière de l'association, il s'est exporté cette année à la capitale des Cévennes, pour toucher un plus large public. Tout au long du week-end, les visiteurs peuvent y faire de multiples rencontres, dans un but unique : celui de se sentir bien. Astrologues, magnétiseurs, sophrologues, kinésiologues, masseurs et d'autres adeptes du bien-être sont présents et attisent la curiosité des passants.

Mickaël Leboeuf, astrologue, s'adresse aux personnes "qui sont un peu perdues dans leur vie". En travaillant sur le thème de naissance de ses clients, il peut les aider "à identifier leurs priorités, à trouver des techniques pour transformer une situation", explique t-il. "Par exemple, je reçois beaucoup de jeunes qui ne savent pas quelle orientation donner à leurs études. Grâce à leurs influences planétaires, je peux les aiguiller sur ce qui leur correspond le mieux", poursuit-il. Une séance dure une heure et coûte 65 euros.

Jérôme Bruin photographie les auras. Photo Elodie Boschet/Objectif Gard
Jérôme Bruin photographie les auras. Photo Elodie Boschet/Objectif Gard

Un autre procédé moins connu peut également être testé ce week-end sur le salon : la photographie d'aura. Cette technique, découverte dans les années 1930 par le photographe russe Semyon Kirlian, permettrait de découvrir l'état énergétique général de quelqu'un. Il suffit simplement de prendre un cliché de quelqu'un avec un appareil à haute-fréquence, mis au point en Amérique. Un halo lumineux se dégage ensuite sur l'image et "les différentes couleurs symbolisent l'aura de la personne", indique le photographe Jérôme Bruin. Et d'ajouter : "Des choses cristallisées depuis la petite enfance sont révélées. Les observations permettent ensuite de travailler sur ce qui ne va pas, mais aussi de prendre du recul". Le prix de la photo s'élève à 40 euros.

Demain, le salon se poursuit de 10h30 à 19h avec les mêmes exposants et des conférences sur divers thèmes.

Le programme des conférences du dimanche 12 avril

10h30 : L'hypnose thérapeutique : voie de guérison et d'évolution, par Xavier Besnard
11h30 : De la somatothérapie à l'arthérapie, des outils pour cheminer plus en conscience, pour un mieux-être au quotidien, par Isabelle Hubert14h : Pourquoi les régimes font-ils grossir ? Par Sophie Issert
15h : Cheveux mon ami, que me dis-tu ? Par Malika Tacussel
16h : Une technique énergétique pour vous soulager avec vos mains, par Brigitte Molitor
17h : Voyage sonore vers soi autour d'instruments tels que bols tibétains, am drum, océan drum, carillons, flûte etc. Moment de détente en ondes sonores. Par Catherine Lejeune.

Elodie Boschet

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité