A la uneActualités

FAIT DU JOUR Pour Nina, les cakes c’est du gâteau

Nina Couto. Photo Tony Duret / Objectf Gard
Nina Couto. Photo Tony Duret / Objectf Gard

Il y a six mois, Nina Couto a ouvert l’Atelier des Gourmandises à Nîmes où elle crée des gâteaux et cupcakes aussi bons qu’incroyables.

Nina a quitté le Brésil, son pays d’origine, il y a 13 ans. Par amour. Elle a ramené avec elle un savoir-faire très répandu aux Etats-Unis et en Amérique du Sud : l’art de préparer des gâteaux originaux. Un art, un métier qui porte un nom : celui de Cake Designer. « J’ai commencé ce métier suite à une demande de mon fils. C’était il y a neuf ans. Il m’a demandé un gâteau sur le thème de Spiderman et je suis tout de suite tombée amoureuse de ce travail », se rappelle Nina.

gâteau-pirate. Photo Nina Couto
gâteau-pirate. Photo Nina Couto

Depuis, la quinquagénaire passe des heures entières derrière ses fourneaux à préparer des cakes et cupcakes qui sublimeront un anniversaire, un baptême, un mariage… « En moyenne, je passe deux jours sur un gâteau. C’est long parce qu’il y a beaucoup d’étapes à respecter. Et à la fin, le gâteau doit non seulement être beau mais surtout très bon. J’y tiens ! »

Comme tout pâtissier qui se respecte, Nina commence par le gâteau : « Ca peut être une génoise, un quatre quart, un gâteau au yaourt dans lesquels j’introduis trois garnitures. Et ensuite je prépare la pâte à sucre. Chaque gâteau est personnalisé que ce soit pour les saveurs ou la décoration ». Pour réussir au mieux son œuvre, l’artiste travaille à partir de photos. Ainsi, durant toutes ces années, elle a concocté des gâteaux en forme de bateau pirate, en cirque ou sur le thème de Blanche Neige. Sa plus grande préparation, pour un mariage, s’est élevée sur huit étages : « Il faisait presque un mètre de haut ! ».

unamed naked cke

Ses deux gâteaux phares restent son « biscuit à la carotte » qui n’a que la couleur du légume : « Il est très moelleux, les gens l’adorent », assure Nina. Ainsi que son « Naked Cake », un gâteau léger aux fruits frais achetés aux Halles de Nîmes. Pour goûter les spécialités de Nina, il est cependant préférable de s’y prendre à l’avance (deux semaines environ). Question tarif : il faut compter 7 ou 8€ la part et 3€ pour les cupcakes. Et pour ceux qui veulent apprendre à les faire eux-mêmes, Nina donne aussi des cours. Plus d’infos sur ce lien. Ou sur Facebook.

Atelier des gourmandises – 35, avenue Franklin Roosevelt – 30900 Nîmes / 07 82 30 32 95

Tony Duret

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

1 commentaire sur “FAIT DU JOUR Pour Nina, les cakes c’est du gâteau”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité