ActualitésPolitique

NÎMES Gilles Blanc claque la porte du Parti Socialiste

Gilles Blanc, secrétaire de section à Nîmes et candidat pour le poste de Premier fédéral du Gard. Photo : Coralie Mollaret / Objectif Gard.
Gilles Blanc, secrétaire de section à Nîmes vient de poser sa démission et quitte le Parti Socialiste. Photo : Coralie Mollaret / Objectif Gard.

Hier soir, Gilles Blanc, ex-candidat aux départementales sous les couleurs PS et secrétaire de section à Nîmes, a décidé de quitter le Parti Socialiste. En trois questions, il explique les raisons qui l'ont poussées à la démission.

ObjectifGard : Pour quelles raisons quittez-vous le Parti Socialiste du Gard ?

Gilles Blanc : Cette démission est personnelle. Il s'agit pour moi d'un non évènement. Comme dans tous les partis politiques, vous avez des arrivées et des départs. Je suis au Parti Socialiste depuis mars 2005, j'ai eu l'occasion de fêter mes 10 ans récemment, aujourd'hui, une page se tourne.

OG : Cette décision semble étonnante, quelques jours après le congrès fédéral et quelques semaines après les départementales. En outre, vous étiez candidat pour le poste de Premier Fédéral… 

G. B : La vie politique française est en plein bouleversement. La loi NOTRE et les nouveaux territoires qui s'annoncent obligent chacun à une véritable remise en question et à penser à ces nouveaux espaces qu'il faudra accompagner. Par ailleurs, les partis politiques aujourd'hui ont beaucoup de mal à mobiliser et à redonner confiance. Nous sommes en tout état de cause un certain nombre à le penser. J'ai l'ambition, dans les semaines qui viennent, de créer un tout nouveau mouvement politique qui ne sera pas composé des déçus de la politique, mais des forces vives de la société civile qui souhaitent agir à partir de l'endroit où ils vivent. Il faut des personnes qui ont le sens de l'intérêt général. Nous devons réussir à convaincre les citoyens à s'intéresser à la nouvelle donne régionale.

OG : Finalement, on a l'impression que vous quittez le bateau PS au moment où il prend l'eau ?

G. B : Le Parti Socialiste est composé de plusieurs courants. En 2008, la composition de ces courants allait de Jean-Luc Mélenchon à Jean-Marie Bockel. Aujourd'hui, les courants vont de Manuel Valls à Gérard Filoche. Les choses évoluent même s'il y a indéniablement des points de convergence entre ces courants. Je pense que le PS se trompe, aujourd'hui, quand il refuse de s'ouvrir plus largement aux énergies citoyennes. Quand Jean-Christophe Cambadélis évoque l'idée d'un parti de masse, je ne suis pas d'accord avec lui car ce n'est pas l'histoire, ni la culture du parti. Ma conviction est que l'on ne peut pas laisser 50% des citoyens sur le bord de la route. Ces gens là sont écoeurés de la politique. Il faut donc recréer les conditions de confiance pour que les Français croient de nouveau aux hommes politiques et, impliquer au maximum toutes les bonnes volontés afin que chacun puisse retrouver la parole.

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

8 réactions sur “NÎMES Gilles Blanc claque la porte du Parti Socialiste”

  1. Beaucoup de bla-bla incohérent ….si en plus c’est pour créer une énième chapelle socialo : franchement quel intérêt?

  2. Si les dégoutés quittent le parti ,il ne restera que les dégoutants disait Mauroy
    Je suis triste du départ d’un vrai militant ,il ne restera bientôt que les élus , les alimentaires du Conseil Général ,les aveugles soutiens des élus ,et à Nîmes il y en a pas mal .
    Etre secrétaire fédéral d’un parti godillot est un mauvais calcul de Jean Denat ,ce sont les militants qui partent ,il risque d’être demain bien seul
    Bonne route Gilles ,nous sommes encore quelques naifs qui tenterons encore en interne à faire bouger les lignes

  3. Mais qu’elle rigolade ! Les discours des départementales sont déjà loin 🙂 avec autant de conviction la gauche gardoise se porte bien.

  4. Cher Alain, je connais tes convictions et tes valeurs. Je ne doute pas de ta volonté quand il s’agit de les défendre. Pour « eau verte » et l’autre « pseudo », avant de parler d’incohérence ou de conviction, commencez par assumer vos propos….. sans piteusement vous cacher derrière de vague pseudo.

  5. Quel intérêt de créer une énième chapelle socialo-libérale? La lutte des places a remplacé la lutte des classes depuis fort longtemps au PS. Il n’y a que de petites ambitions….comme à droite alors autant fusionner avec eux.

  6. Vous avez vraiment un problème avec les pseudo. Rassurez moi c’est vous l’homme public ? Et excusez moi encore mais je vous sent assez agressif dans vos propos. Il y a quelque mois votre position était pourtant bien différente … comme quoi …

  7. Il me parait fort intéressant de constater que bon nombre de personnes commencent à vous cerner.
    Votre veste craque de tous côtés comme disait une certaine chanson. A force de le retourner au gré du vent.
    Et bientôt, vous ne ferez plus illusion.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité