ActualitésCulture

GARD RHODANIEN Culture et tourisme : la programmation estivale de l’agglo se maintient

Les élus ont présenté la saison estivale touristique et culturelle de l'agglo du Gard Rhodanien (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Les élus ont présenté la saison estivale touristique et culturelle de l'agglo du Gard Rhodanien (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

« De nombreux festivals disparaissent ou sont amoindris un peu partout en France, eh bien ici non » : au moment de présenter les différents événements de l’été de l’agglo du Gard Rhodanien, la vice-présidente à la culture Claire Lapeyronie a insisté sur « le maintien d’une programmation de qualité. »

Car même si le contexte budgétaire est ce qu’il est, c’est à dire pas franchement au beau fixe, l’agglo maintient l’ensemble de ses rendez-vous touristiques et culturels de l’été.

Visites et œnotourisme

Ainsi, les visites insolites et les histoires de clochers reprennent dès le 29 juin et le 2 juillet. Il faut dire que d’après le vice-président délégué au tourisme Michel Coullomb, c’est un succès : « le nombre de visiteurs à quasiment doublé entre 2013 et 2014, passant de 1 200 à 2 200 visiteurs, et cette année nous caressons l’espoir de taquiner 3 500 voire 4 000 visiteurs. » Cette année, ce sont 23 villes, villages et hameaux de l’agglo qui accueilleront ces visites.

Au rayon nouveautés, une décentralisation de l’espace d’œnotourisme Rabelais à Montclus le 20 juillet et Aiguèze le 5 août, « un test, pour être au plus près des touristes », note le directeur du pôle attractivité et aménagement du territoire de l’agglo Daniel Michel. Et au delà de l’agglo, « nous allons lancer des dégustations de la production de vins du Gard Rhodanien à la grotte de la Salamandre de Méjannes-le-Clap » a également annoncé Daniel Michel.

Arts numériques et Yuri Buenaventura en tête d’affiche

Du côté de la culture, le prieuré Saint-Pierre de Pont, bien qu’en lourds travaux, accueillera pour la troisième année consécutive une grande expo toujours dans la veine des arts numériques. « C’est une forme d’art à laquelle on croit et qu’on veut faire perdurer » a ainsi estimé Claire Lapeyronie, tout en présentant la création du collectif d’artistes lyonnais WeComeInPeace, « Numen ». L’installation, annoncée comme « un sanctuaire (…) composé de troncs d’arbres, ou formes similaires », sera visible du 17 juillet au 9 octobre, en entrée libre.

Gros morceau de la programmation estivale, le festival des Arts de la Voix revient, avec comme tête d’affiche de cette 17e édition le chanteur colombien Yuri Buenaventura, le 17 juillet au théâtre de verdure du Mont-Cotton de Bagnols. Mais comme « le concept est d’amener de la culture dans les zones rurales », comme l’a rappelé Claire Lapeyronie, les 5 autres dates du festival se tiendront dans les villages de l’agglo.

Ainsi, le 21 juillet la Compagnie Rassegna se produira à Aiguèze, le 23 juillet l’Ensemble Vocal Perspectives à Cornillon, le 28 juillet Eric Legnini à Tavel et enfin le 30 juillet Mawaran suivi de Erransa à Montclus. « Les styles vont de la world music au latino, la samba, le jazz ou encore le chant libanais, dans des lieux patrimoniaux d’exception », précise la vice-présidente.

De nouveaux ateliers à Forêt Créative

Enfin, dernier rendez-vous de l’été le festival Forêt Créative, dans la forêt de Valbonne du 4 au 19 août. Là aussi, le principe ne bouge pas : « un petit festival intimiste et familial, unique, avec des ateliers dans la nature », développe Claire Lapeyronie. Pour cette 11e édition, le festival s’enrichit avec un atelier de grimpe dans les arbres et un autre de contes. « L’idée est toujours de sensibiliser à la qualité de notre environnement, on n’utilise aucun artifice, que de la matière récupérée en forêt », insiste Daniel Michel. Un festival « devenu quelque chose qui attire et qui fidélise, certains touristes reviennent pour Forêt Créative », affirme le président du Gard Rhodanien Jean-Christian Rey.

Un président qui a souligné « l’importance pour l’attractivité du territoire du tourisme et de la culture, c’est synonyme de développement économique, c’est la raison pour laquelle nous avons maintenu les engagements. »

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

1 commentaire sur “GARD RHODANIEN Culture et tourisme : la programmation estivale de l’agglo se maintient”

  1. « La culture dans les zones rurales » permettra peut être de parler un jour du Festival de Tresques en août 2015…..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité