ActualitésPolitique

NÎMES Référendum en Grèce : le PCF organise une soirée électorale

Le Premier ministre grec, Aléxis Tsípras (gauche radicale). Photo : droits réservés.
Le Premier ministre grec, Aléxis Tsípras (gauche radicale). Photo : droits réservés.
Le Premier ministre grec, Aléxis Tsípras (gauche radicale). Photo : droits réservés.

Ce soir à partir de 19 heures, le PCF de Nîmes convie ses sympathisants au Cercle de l'avenir (25 Bis rue Nicot) afin d'analyser les résultats du référendum grec.

Depuis 7heures ce matin, les dix millions d'électeurs de la République hellénique sont appelés à se prononcer sur l'acceptation de la dernière proposition de réformes formulées par les créanciers du pays :  "Faut-il accepter le plan d’accord soumis par la Commission européenne, la Banque centrale européenne (BCE) et le Fonds monétaire international (FMI) lors de l’Eurogroupe du 25 juin ?".

Fervent soutien du Premier ministre (Syriza -gauche radicale) Alexis Tsipras, les communistes du Gard et de Navarre aspirent à ce que les Grecs votent massivement "non". Pour l'heure, le suspense reste entier : les derniers sondages ne promettent un triomphe à aucun des deux camps…

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Articles similaires

4 commentaires

  1. Ces cocos, toujours aussi bon pour faire de la récup’ politicienne. Mais qu’est-ce vous voulez, c’est tellement plus facile quand ce sont les autres qui réussissent!!! D’ailleurs Tsipras n’est plus communiste depuis longtemps, même s’il reste très à gauche, et Syriza a dépassé le PC Grec tant au niveau des idées qu’au niveau électoral, de sorte que celui-ci est désormais inexistant, un peu comme son homologue français…Ô lente et longue agonie!

    1. Bon Syriza fait partie du PGE dont le président est Pierre Laurent. De plus il siège au même groupe que le FdG au parlement européen. Au forum des alternatives (organisé par le PCF) était présent la présidente du parlement grec. Quand on veut parler d’un sujet, on se renseigne un peu. D’ailleurs le PCF/FDG (la majorité des élus FDG sont PCF) a plus d’élus que le FN par exemple, donc dire qu’il est inexistant c’est un peu dire de grosses bêtises.

  2. Mon cher Antoine, si vous, vous étiez bien renseigné, vous sauriez que le KKE, le PC grec a appelé à voter nul au référendum et non à voter NON. C’est preuve que les cocos européens sont moisis, dépassés et que d’autres prennent leurs places, en Grèce, en Espagne,etc…sauf en France où on repeint la façade PCF en Front de Gauche, c’est à dire la même chose. La peuve, ça marche pas et c’est le FN qui hélas prend la place jadis occupée par le PCF auprès des travailleurs. On fait pas du neuf avec du vieux.

    1. Si vous vous étiez bien renseigné vous sauriez que le KKE n’as plus rien à voir avec le PC Français, d’ailleurs le KKE ne fait pas partie du groupe GUE au PE contrairement à Syriza.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité