A la uneActualités

GARD RHODANIEN La signature du contrat de ville, « pas un aboutissement, un point de départ »

Le contrat de ville du Gard Rhodanien a été signé à Bagnols cet après-midi (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Le contrat de ville du Gard Rhodanien a été signé à Bagnols cet après-midi (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Le contrat de ville 2015-2020 du Gard Rhodanien, le quatrième sur les huit que va compter le département, a été signé cet après-midi au siège de l’agglomération en présence de nombreux partenaires.

Le contrat de ville porte sur les quartiers prioritaires de Bagnols et Pont-Saint-Esprit, les Escanaux-Coronelle-Citadelle et Vigan-Braquet à Bagnols et le centre ancien à Pont. Il compte trois orientations stratégiques : l’emploi et le développement économique, la cohésion sociale et le cadre de vie.

« On en a bien besoin »

Le maire de Bagnols et président de l’agglo du Gard Rhodanien Jean-Christian Rey a salué la signature du contrat de ville, avant de rappeler qu’« on a souvent associé le Gard Rhodanien à un territoire industriel, avec de l’emploi, mais il cache un haut niveau de disparités. Nous avons des zones entières à plus de 50 % de chômage chez les moins de 26 ans, et un revenu médian très bas. »

Pareil du côté de Pont-Saint-Esprit, qui rentre pour la première fois dans les dispositifs de la politique de la ville : « au niveau économique, social et urbanistique le centre ancien en a bien besoin, avec des revenus médians très faibles », a ainsi affirmé le maire Roger Castillon, avant de rappeler que la ville « a déjà mis entamé des actions dans le centre ancien, avec l’OPAH et Centre Bourg, des domaines qu’on retrouve dans le contrat de ville. »

Au delà des quartiers des villes du Gard rhodanien, « il en va de la cohérence sociale et territoriale du Languedoc-Roussillon et de la future grande région », a estimé la conseillère régionale Nelly Frontanau. Toujours du côté des collectivités territoriales, le président du Conseil départemental Denis Bouad — venu avec la vice-présidente chargée des contrats de ville Amal Couvreur — a rappelé que le département comptait « 15 % de taux de chômage et 31 000 bénéficiaires du RSA » avant de relever que « de 2007 à 2014, le Gard a mis plus de 14 millions d’euros à disposition de la politique de la ville, dont 659 000 euros pour le Gard Rhodanien, et 90 000 euros pour 2015. »

« Tous dans le même bateau »

Autre son de cloche du côté de madame le procureur de la République de Nîmes Laure Beccuau : « avec la justice, je ne vous parlerai pas d’argent, car je n’en ai pas moi même, mais vous pouvez compter sur mon engagement. » Et Laure Beccuau d’annoncer qu’elle insisterait sur la prévention de la délinquance, notamment des mineurs et des jeunes.

Le préfet Didier Martin s’est quant à lui félicité du fait que « ce contrat de ville du Gard Rhodanien a pleinement pris en compte les nouvelles orientations de la loi », à savoir « impliquer davantage les habitants avec les conseils citoyens », « prendre en compte les questions de l’emploi, de la formation et du développement économique », et celle « des projets de renouvellement urbain, qui seront désormais étroitement coordonnés avec la politique de la ville. » De plus, depuis le 1er juillet, une déléguée du préfet pour la mise en œuvre du contrat de ville, Sabine Pierredon, a été nommée.

Bref, y’a plus qu’à. « La signature du contrat de ville n’est pas un aboutissement, mais un point de départ », a ainsi affirmé le préfet. Et si « maintenant on est tous dans le même bateau pour faire en sorte que nos quartiers les plus en difficultés puissent rattraper leur retard », dixit Jean-Christian Rey, Roger Castillon se projette : « il faut passer aux actes, que ce contrat de ville devienne une réalité pour nos quartiers. »

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité