ActualitésPolitique

LAUDUN Baisse des dotations: « je suis socialiste, mais avant tout maire », affirme Philippe Pecout

Les élus laudunois ont participé à l'action de mobilisation initiée par l'Association des Maires de France (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Les élus laudunois ont participé à l'action de mobilisation initiée par l'Association des Maires de France (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Ce matin, la mairie de Laudun-l’Ardoise a ouvert ses portes aux citoyens à l’appel de l’Association des Maires de France, dans le cadre d’une journée de mobilisation contre la baisse des dotations de l’Etat envers les communes.

Des panneaux explicatifs de l’action ainsi qu’une pétition étaient proposés aux laudunois, et des élus de la majorité comme de l’opposition étaient présents pour dialoguer.

« Des incidences notables pour les années à venir »

Pour le maire socialiste Philippe Pecout, il n’y a pas de contradiction à mener une action contre le gouvernement socialiste : « je suis socialiste, de gauche, mais avant tout maire de Laudun-l’Ardoise et surtout impacté par les baisses des dotations de l’Etat qui fragilisent le budget communal et vont avoir des incidences notables pour les années à venir. » Si pour l’heure la troisième commune du Gard Rhodanien ne souffre pas encore de « répercussions visibles », la baisse des dotations se monte « à 150 000 euros pour l’année 2014, et pareil pour 2015 », précise l’adjoint Serge Verdier, sachant que le budget global de la commune est de 10 millions d’euros.

Alors pour le maire, « aujourd’hui ce n’est pas un débat politique. Je peux être solidaire du gouvernement, mais je ne peux pas valider certains choix et celui là en fait partie, d’ailleurs il y en a d’autres. » Et Philippe Pecout de se féliciter qu’« on se retrouve sur la même longueur d’onde ici localement, et j’inclus l’opposition. »

La commune va donc devoir faire avec, ou plutôt sans, ces 150 000 euros annuels. Pour autant, « il est hors de question qu’on taxe à nouveau les ménages, affirme Philippe Pecout. Donc on fait des choix dans nos investissements, nos projets. » Et sa commune étant « en bonne santé financière », l’élu se veut « solidaire vis à vis des autres communes, notamment les petites communes rurales, qui sont durement impactées. C’est aussi une réaction à l’avenir des communes, avec la loi NOTRe la commune se vide progressivement de toutes ses compétences. »

« Une certaine brutalité »

Le député PS et ancien maire de Laudun-l’Ardoise Patrice Prat est également passé pour « réaffirmer un attachement à l’autonomie financière des collectivités territoriales » mise à mal selon lui par la baisse des dotations de l’Etat. « On a un besoin de rechercher des économies, mais elles ne peuvent pas se faire sous ces formes là, avec une certaine brutalité », estime le parlementaire, qui rappelle au passage qu’il n’a « pas voté cette baisse. »

Et le député de tacler le gouvernement, « qui poursuit un mouvement de désengagement initié avant l’élection de François Hollande, ça me désole et ça me rend triste. Ce n’est pas comme ça qu’on va redonner du crédit à la parole politique et dans ce cas là, il ne faut pas s’étonner que les populistes s’engouffrent dans la brèche. »

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

4 réactions sur “LAUDUN Baisse des dotations: « je suis socialiste, mais avant tout maire », affirme Philippe Pecout”

  1. « Je peux être solidaire du gouvernement, mais je ne peux pas valider certains choix et celui là en fait partie »
    ben non, ce gouvernement est aux antipodes du socialisme,
    on ne peut pas soutenir les communes et donner son blanc-seing aux parlementaires de la majorité qui ont voté cette loi scélérate qui détruit les fondements de la République

  2. Les propos du maire de Laudun comme d’ailleurs de son député sont des propos responsables clairs et qui affichent ouvertement les problématiques. Cela d’autant venant d’un maire et d’un député de la famille socialiste. Bien d’autres maires socialistes devraient être solidaires de tels propos…. Suivez mon regard…..

    1. On oubliera surtout de dire que Laudun est une des communes les + riches du coin (avec Chusclan & Codolet) qui, plutôt que de faire les réformes nécessaires, notamment sur son personnel pléthorique et ses installations préfère faire la pleureuse. Etonnant lorsqu’on sait que l’actuel maire et l’actuel député ont été élus avec le soutien de la famille socialiste qu’ils dénoncent aujourd’hui. Mémoire courte? Amnésie de circonstance? A l’image de beaucoup de politiques qui, une fois servis, crachent dans la soupe. Cela sent surtout probable augmentation des impôts pour Laudun, le transfert de la « verrue » qu’est la piscine du Forum à l’agglo et j’en passe….

  3. Réponse du Préfet du Gard,M.Didier MARTIN, à la délégation des élus de droite le 18/09 (et face aux allégations d’autres politiciens..) : »Pour 2015, j’ai distribué 333 au lieu de 345M€ en 2014, aux communes et intercom., c’est 3,5% de moins, on est très loin des 30% annoncés » Qui ment ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité