ActualitésEconomiePolitique

NÎMES Appel à une journée de mobilisation CGT, FSU et Solidaires le jeudi 8 octobre

Manifestation contre la réforme des collèges hier après-midi au carré d'Art. (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard)
Manifestation contre la réforme des collèges hier après-midi au carré d'Art. (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard)
Image d'archive de manifestation. (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard)

Trois syndicats gardois (CGT, FSU et Solidaires) lancent un appel à la manifestation contre la politique globale du gouvernement.

Ils ne sont pas tous à l'affiche, mais trois syndicats, CGT, FSU et Solidaires appellent à une journée de mobilisation le jeudi 8 octobre.

Un mouvement national qu'ils souhaitent, évidemment, le plus large possible. Plusieurs raison à cela, comme l'explique Bruno Rivier, représentant CGT : "La situation économique qui se dégrade dans tous les secteurs. Les 200 M€ qui sont reversés aux entreprises chaque année ne relancent pas la consommation ni le chômage. Il faut arrêter de leur donner cet argent, réduire le temps de travail des salariés tout en augmentant les salaires." Loin du "travailler plus pour gagner plus" de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2007, les syndicats mobilisés ne voient ni utopisme ni rêverie dans leur discours, mais une pensée qui ne date pas d'hier. "Ce n'est pas nouveau, depuis plus d'un siècle la CGT tient le même discours. Tout comme à propos du travail le dimanche qui ne crée pas d'emploi, comme l'entend Emmanuel Macron."

FO et CFDT manquent à l'appel

Pour Emmanuel Bois, secrétaire départemental de la FSU, les mesures du ministre de l'économie vont contre la fonction publique : "Il s'est exprimé contre le statut de la fonction publique alors qu'elle permet une redistribution des richesses à l'horizontal." Entre le burn-out des uns, le chômage des autres, "certains ont trop de boulot, d'autres en sont privés. Il y a un énorme paradoxe" fustige Thierry Menard, représentant CGT. Pourtant, sur autant de sujets fédérateurs du syndicalisme, d'autres n'ont pour le moment pas répondu à l'appel, comme FO ou la CFDT. "Ceux qui nous traitent d'utopistes, c'est qu'ils défendent le camp opposé. Que FO soit absent de la mobilisation, cela m'étonne" lance Jérémie Berthuin du mouvement Solidaires avant de poursuivre, "le 8 octobre doit servir de tremplin pour autre chose."

L'appel est lancé envers les autres unités syndicales, les retraités, les étudiants. Rassemblement prévu devant la préfecture le jeudi 8 octobre à 14h30.

Baptiste Manzinali

Baptiste Manzinali

Diplômé de l'ESJ, passionné d'actualité en général, musique, football, cinéma, jeux vidéo et civilisations anciennes.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité