ActualitésSociété

RODILHAN Une manifestation plus violente que jamais

 

Près d'une dizaine d'interpellation ce matin pour les anti-corrida à Rodilhan
Près d'une dizaine d'interpellation ce matin pour les anti-corrida à Rodilhan (Photo Anthony Maurin : Objectif Gard)

Journée chaotique dans le petit village gardois. Des anti-corrida moins nombreux et plus violents que d’habitude ont été interpellés.

La journée dominicale promettait, comme depuis quelques années maintenant, d’être perturbée pour celles et ceux qui voulaient profiter du beau temps en allant aux arènes pour voir la jeune garde montante de la tauromachie européenne. Les aficionados étaient venus en nombre, les forces de l’ordre aussi car les anti-corrida ont pour habitude de faire de Rodilhan leur grand rassemblement unitaire de fin d’année. Plus de 250 gendarmes portaient leur costume de lumière (sans autre couleur que le noir) et contrôlaient tous les accès de la petite bourgade de Nîmes Métropole afin que tout un chacun ou presque puisse se rendre à la grande finale du bolsin.

Une seule voie d’accès pour les visiteurs amicaux qui devaient se munir de leur billet d’entrée, fouilles du véhicule et palpation corporelle obligatoires pour le bien-être et la tranquillité des spectateurs. A quelques minutes du paseo des anti-corrida, « bien plus violents qu’à l’accoutumée même s’ils ne sont que 200-250 grand maximum » selon la préfecture, n’ont pas hésité à forcer la chance et quelques lignes de barrages par la même occasion, démobilisant ainsi les forces de l’ordre durant quelques courts instants. Des aficionados bloqués hors des murs de la cité, obligés de s’en remettre à un plan B, l’attente longue et indécise. Paseo retardé de quelques minutes pour laisser une chance aux faux retardataires d’arriver en vain aux arènes. Même si la manifestation se tenait à une centaine de mètres des arènes, les bruits incessants et les insultes n’auront pas gênés les spectateurs durant la finale qui aura été d’un grand niveau malgré les conditions. A 14H, après le bolsin, on dénombrait entre huit et dix interpellations, toutes du côté des manifestants bien entendu mais les heurts ne s’ont pas finis pour autant car à 16h30, le traditionnel festival taurin prend ses quartiers d’automne aux arènes.

Commerçants et aficionados, souffrants de cet état de fait, ne se sont pas laissés abattre pour autant et on fêter dignement Tibo Garcia, jeune Nîmois, qui s’est vu remporter la finale tant convoitée.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

34 réactions sur “RODILHAN Une manifestation plus violente que jamais”

  1. Un article visiblement rédigé par un journaliste aficionado autant demander à un curé intégriste de faire un article sur la libre pensée. Drôle de déontologie.

  2. « des anti-corrida, « bien plus violents qu’à l’accoutumée » (?) C’est une plaisanterie ? Faut-il vous rafraichir la mémoire et vous rappeler que Le 8 octobre 2011, 70 manifestants anti-corrida pacifiques et enchaînés se sont fait lyncher par une trentaine d’aficionados dans l’arène de Rodilhan pour avoir voulu empêcher le massacre de jeunes veaux. Une vingtaine d’autres militants dans les gradins étaient aussi brutalement frappés et bousculés. Des violences ahurissantes ont été commises, à coups de pieds, de poings, de lance à incendie. Des femmes ont subi des agressions sexuelles, ont été traînées sur le sable tirées par les cheveux. Sans parler des insultes les plus ordurières.

    Tout a été filmé par plusieurs militants postés sur les gradins ou descendus sur le sable pendant le passage à tabac. La quasi totalité des agresseurs, identifiés grâce aux vidéos, ont reconnu les faits après avoir été confrontés aux images les montrant en pleine action. Ils font l’objet de 70 plaintes déposées par les victimes, toutes « anti-corrida ». La vidéo principale, irréfutable, qui a fait partie intégrante de l’instruction, a été vue près de 215 000 fois depuis sa mise en ligne, sauf par O G, semble t-il (?)
    Au procès fixé pour janvier 2016, ils seront donc 19 prévenus à comparaître : le président du CRAC, Jean-Pierre Garrigues (pour « manifestation non autorisée ») et 18 autres défenseurs des traditions tauromachiques, dont le maire de Rodilhan, Serge Reder.
    https://www.youtube.com/watch?v=X_dP8_73KPM

    1. Les slogans des anti-corrida sont encore aujourd’hui vus, par les yeux des pro-corridas, comme extrêmement violents, c’est pourquoi ils les tapent, mais sans violence.

  3. Basta anti corrida!
    On a éradiqué les groupes de Hooligans qui ne cherchaient que la violence et l’affrontement! Même comportement du côté des militants du CRAC! Dissolution de ce comité de fanatiques!

    1. Éradiqué quoi ? Dans quelques années, ta torture organisée et tes regroupements de consanguins n’existeront plus, on en reparlera à ce moment là ok ?

    2. @jeunes aficionado: Hooliganisme de la part des anti corrida?
      Je crois que tu ne sais pas vraiment de quoi tu parles. Ce phénomène ultra-violent a connu son apogée dans le championnat de football britannique vers le fin des 80’s, début des 90’s. Presque chaque semaine il y avait des affrontements entre supporters entraînant de nombreux blessés et aussi des morts (voir tragédie du Heyssel). A ma connaissance, aucun manifestant anti-corrida n’a tabassé d’aficionado alors que le contraire est vrai (Rodilhan 2011).

    3. c’est qui les hooligans qui frappent des gens qui ne repondent pas au coups, c’est qui qui agressent verbalement les anti corridas, c’est les afficionados, alors la comparaison avec les hooligans

    4. Les agressifs, les mal-éduqués, les gens cruels et sans coeur c’est VOUS ! Quand vous aurez l’abolition en pleine face, vous regretterez de nous avoir battus, maltraités et vous regretterez surtout que NOUS plus intelligents que vous, qui vous amusez en mettant à mort un animal, vous aurons remis de force dans le droit chemin du respect de toute vie . Ce dont vous n’êtes pas capables avec vos moeurs abjects.

  4. Si vous aviez respecté la loi, si vous ne l’aviez pas violée, alors que a corrida, etait, et est toujours interdite sur tout le territoire , vous avez fait preuve d’un violence inouï, qui ont obligé les pouvoirs publics à voter cette scandaleuse exception, nous n’en serions pas là ! Alors arrêtez de prôner le respect des lois, et de jouer les « vierges effarouchées » vous ne respectez que celles qui vous sont favorables ! Autres temps, autres moeurs ! Il est des cas où la désobéissance civique est un devoir ! Vous l’avez prouvé en violent la loi ! Juste retour des choses ! Nous sommes majoritaires contre cette BARBARIE IMMONDE, financée par les contribuables qui plus est, alors STOP ! RIEN n’arrête une idée dont le temps est venu ! L’agonie de la corrida sous perfusion doit disparaitre et tous les signaux sont au vert pour cela ! Cela fait parties d’une evolution planetaire en marche et irreversible ! Félicitation au journaliste qui a certainement oublié de respecter son code de déontologie !

  5. mais bien sûr, une fois de plus ce sont les militants les plus agressifs, il est tellement plus facile de torturer un animal en toute quiétude…. dur dur d’avoir une éthique et un respect de l’animal face à de telles conneries écrites, mais avec un premier ministre afficionado comment pourrait-il en être autrement ? Quand on pense aux pauvres contribuables anti corrida qui paient tous ces frais de déploiement policier, et les déficits de ces pauvres spectacles débiles, archaïques, subsistant pour des décérébrés tortionnaires.

  6. C’est incroyable comme tous les commentaires anti-taurins se ressemblent, vraiment ils sont nourris à la même propagande, ils répètent les mêmes mensonges ou demi-vérités, c’est aussi un mundillo composé surtout de mémés retraitées ou de chômeurs car ils sont toujours sur internet. 🙂

    1. A croire cher monsieur ( ou Madame ?) que vous aussi y passez du temps sur internet …. Pour ce qui est des commentaires pro torture eux aussi se ressemblent assez bien …Toujours condescendants et insultants , à votre image évidemment de personnage qui s’auto proclame maître du monde du vivant estimant valoir plus qu’un autre et décidant tranquillement de qui peut vivre ou non

    1. Vous êtes mytho en plus … la minorité se trouve fort heureusement dans les rangs des pro torture barbares et sadiques .

  7. Les anticorridas pour Valls se sont des voyous comme ces salariés qui n’acceptent pas les licenciements. La violence ce n’est pas l’animal qu’on torture par plaisir , ni les salariés jetés comme des kleneex. C’est cela l’inversion des valeurs avec des médias largement complices. Il faut dire que la plupart sont entre les mains de financiers, d’annonceurs ou de lobbies.

    1. Oser comparer des gens qui perdent leur travail à des animaux il fallait oser, vous l’avez fait! 😉

    2. Roquemaurois, c’est vous qui estimez que ce sont des comparaisons … ce sont juste deux exemples . Maintenant je ne vois pas en quoi ça pose problème ! Tout être vivant à le droit au respect il me semble … Ah non c’est vrai, pas dans la tête des pro torture maîtres du monde ..

    3. @Roquemaurois: je suis d’accord avec la comparaison de Gérard. Dans les deux cas il s’agit de souffrance. On n’a pas un coeur pour les animaux et un coeur pour les hommes; on a un coeur ou on n’en a pas disait Lamartine.

    4. comme : Exprime la comparaison avant un verbe à l’indicatif ou au conditionnel, ou sans verbe : Il ment comme il respire. Nous l’aimons comme notre propre fils.

    5. Roquemaurois : Vous pouvez garder vos « copié collé » de leçons de français …. « Les anticorridas sont des voyous COMME les salariés  » : la comparaison se fait dans le commentaire entre des hommes et … des hommes ! Et cela dit, ce n’est pas le problème encore une fois ..je ne vois pas en quoi c’est choquant de comparer la souffrance de deux êtres vivants sauf dans la tête de pro torture comme vous !

  8. Basta Anti Corrida! marre de ces gens qui veulent nous imposer leur façon de vivre, penser, manger et aimer !!!
    On aime nos traditions taurines, laissez nous en paix ! Personne d’autre que nous n’aime autant le taureau ! Il est le pilier de l’identité de notre région!
    mais pour le comprendre, il faudrait être de chez nous!

    1. Mais vous imposez bien aux animaux d’être vos esclaves pour vos petits amusements morbides… Laissez les en paix ! Et amusez vous entre vous entre individus consentants !

    2. vous l’aimez mal. On n’aime pas un être vivant en le transperçant de banderilles et en le mettant à mort. Cet animal ne vous demande rien. Le malade qui tue à répétition des humains, on appelle ça un psychopathe. Comment expliquez-vous votre tuerie à répétition, de l’art ? Non, le jour où vous déciderz d’abandonner les banderilles et les mises à mort, vous aurez déjà fait un pas en avant. La plupart des anti corrida sont de chez vous, et vous ont en horreur tant par votre corrida que votre agressivité de taurin lors des ferias. A chaque manifestation nous avons des habitants de vos villages ouvrant leurs fenêtres et portes nous demandant de faire vite pour que l’abolition vous arrête ! Et là je ne parle que de la corrida, faut-il encore aborder toutes les autres jeux absurdes comme les courses de taureaux et l’hystérie qui accompagne vos jeux. Non il faut arrêter et si vous ne voulez pas il faut que l’on vous oblige à arrêter

  9. PDM l’intolérance est de retour chez nous « ça rappelle les années noires »
    On peut ne pas être d’accord c’est légitime mais, enfin, pourquoi honnir à ce point violemment ceux qui ne pensent pas comme soi! On n’aime pas le foot, on n’y va pas, on n’aime pas le kick boxing (très violent) on n’y va pas.
    On n’aime pas la corrida, on n’y va pas!!!

    1. Sauf que je n’aime pas le foot, et j’en ai rien à foutre ! Comparer ce qui est comparable ! Vous contourner toujours le problème de la souffrance animale ! Au foot on ne torture pas, on n’impose pas ! La corrida ce n’est que de l’abattage ! Vous torturez un animale, dont les cris et les beuglements de douleur ne vous atteignent pas !Demandez-vous pourquoi il y a un tel soulèvement, et une telle opposition ? Le monde évolue, vous restez figer dans votre médiocrité, votre entêtement, comme les coquillages à leur rocher ! Bien entendu vous contestez tous les sondages (qui ne vous ont jamais été favorables, mais par contre, s’ils l’ avaient été, bien entendu, vous les mettrez en évidence, vous n’avez honte de rien ! Notre relation à l’animale est en train de changer, il y a une prise conscience planétaire, et la corrida disparaîtra, avec ou sans votre consentement, le mouvement est en marche et irréversible ne vous en déplaise ! Il vous restera le Musée de Nîmes
      pour les nostalgiques !

  10. La violence des antis corridas est déjà bien connue et même reconnue via les multiples condamnations dont ils ont été l’objet: insultes, menaces, diffamation, atteinte à la liberté violence en réunion… voilà un palmarès impressionnant!

    1. Il n’y aurait pas une justice à deux vitesses dans les départements toromafieux ??? L’idée ne vous a pas effleuré, elle est pourtant FLAGRANTE !

  11. Effectivement, cet article est écrit par un aficionado, pro torture… Aucune objectivité !!!
    Quoi qu’il en soit, les militants seront encore là l’année prochaine, et les années d’après si cette pratique barbare n’est pas abolie. Et nous y arriverons, car nous sommes les plus forts. Comment pourrait-il en être autrement lorsque l’on se bat pour ses idées, et qu’en face de nous il n’y a qu’un troupeau d’ignorants ne pouvant pas comprendre qu’un animal est un être sensible, ressentant la douleur physique exactement comme nous la ressentons, et éprouvant des sentiments comme la peur, le stress, la panique… J’ai honte pour vous !!!

    1. C’est effectivement un aficionado qui a fait l’article. La violence gratuite contre des êtres sensibles c’est cela qui dérange nos chers aficionados. Peut-on trouver normal de payer pour aller voir souffrir des êtres sensibles sous la torture? Sous des régimes anciens ou dans certaines contrées non civilisées : pourquoi pas!

  12. Oh la la les pauvres aficionados !!! Ils ne pourront plus tuer les taureaux en toute quiétude si les anti-corridas veulent arrêter le spectacle…

    En fait, dans notre culture gardoise, tuer un animal dans une arène devant des gens est normal.
    Par contre, ne pas vouloir faire de mal à un taureau est extrémiste, bizarre, dérangeant, contre la culture…

    Je cherche toujours la logique, si quelqu’un peut m’apporter une réponse, s’il vous plaît ! Je n’ai pas saisi le sens de ce spectacle !

  13. Mais oui vous avez raison ! Seulement nous sommes partout ou il y a des corridas dans les abattoirs des villes concernées ! Vous ne représentez même pas le 1/10e de notre mouvement ! Vous voyez la fin arrivée à grand pas mais vous essayer de vous (de vous, seulement vous) convaincre de l’inverse ! Non le mouvement est grandissant, et si vous etiez au courant vous verriez qu’il y a des manifestations de partout et tous les week-end ! A paris, toutes les semaines il y a des rassemblement devant l’Assemblée Nationale, les politiques se font plus « frileux », nous avons de plus en plus de députés qui se rallient à notre cause, nous avons le COLVAC (rassemblement des vétérinaires anti-corrida, qui dépasse 2000 vétérinaires, il y a des rassemblements régulièrement devant le parlement européen à Strasbourg, nous sommes sur tous les fronts, et vous osez prétendre que le mouvement s’essouffle ! Tant mieux pour vous, nous ne chercherons pas à vous convaincre! Nous y arriverons et vous le savez ! La corrida est à l’agonie depuis quelques années, il est temps d’abréger ces souffrances ! CORRIDA BASTA ! CREVE LA CORRIDA !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité