Actualités

NÎMES Fête de la science : expliquer le pourquoi du comment

(Photo d'illustration : Coralie Mollaret)
Photo d'une maquette représentant le cycle de l'eau : CM.
Photo d'une maquette représentant le cycle de la consommation de l'eau : CM.

La fête de la science a attiré samedi à l'université des Carmes pas moins de 400 personnes qui se sont laissées conter l'art de la science par des enseignants-chercheurs nîmois. 

Le cycle de l'eau, le principe de la photographie ou encore l'ADN… Autant de thèmes qu'ont expliqués le plus simplement possible les enseignants-chercheurs présents ce week-end à l'université des Carmes pour la fête de la science. Chaque année en octobre, la communauté scientifique se dévoile au grand public (gratuit). Un rendez-vous particulièrement prisé par les familles : hier 400 personnes ont fait le déplacement sur le site de la faculté et ce dimanche à 14 h, 250 venaient d'assister aux expériences diverses et variées. Atelier phare de cette édition : le sténopé, principe de base de la photographie.  À l'aide d'une boite à chaussure noire et d'un papier négatif sensible à la lumière disposée au fond, Mireil raconte comment, à travers un petit trou, la lumière va graver l'image sur le négatif. Une méthode qui, avec l'arrivée du numérique, a tendance à être mise aux oubliettes…

Le cycle de la consommation de l'eau, expliqué par l'enseignante-cheurcheuse d'Unîmes Axelle Cadière, laisse également pensif. Puisée dans les nappes phréatiques, l'eau (après traitement) est restituée dans les foyers grâce à des pompes puis rejetée en surface des rivières et mers par le réseau d'assainissement. Selon les études, 93% de l'eau utilisée sert à l'hygiène et aux tâches ménagères. Une raison de plus pour utiliser raisonnablement cet or bleu et par la même occasion… faire baisser sa facture !

Coralie Mollaret

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité