ActualitésSociété

MARCOULE Areva : l’accord sur la gestion de l’emploi signé sans la CGT

Le siège d'Areva (cc / Flickr / Guilhem Vellut)
Le siège d'Areva (cc / Flickr / Guilhem Vellut)
Le siège d'Areva (cc / Flickr / Guilhem Vellut)

Le projet d’accord sur l’emploi d’Areva négocié depuis juillet a été signé ce matin par la CFDT, la CFE-CGC, FO et UNSA-SPAEN. La CGT ne l’a en revanche pas signé.

Ce contrat de transition sociale visait à préciser « les principes de gestion de l’emploi et des compétences sur la période, les modalités d’accompagnement des départs volontaires ainsi que les dispositifs de cessation anticipée d’activité financés par le groupe et les moyens d’appui importants mis en œuvre par le groupe pour assurer l’accompagnement personnalisé des salariés candidats au départ ou à la mobilité interne », indique le géant du nucléaire.

La direction indique que « l’accord négocié avec les partenaires sociaux repose sur plusieurs principes essentiels : le recours exclusif au volontariat des salariés jusqu’à la fin du plan soit octobre 2017, la protection et le transfert des compétences clés du groupe, l’équité dans les dispositifs mis en œuvre au sein des 6 sociétés concernées par l’accord, la responsabilité sociale des dispositifs mis en œuvre : les cessations anticipées d’activité étant conditionnées à la liquidation d’une retraite à taux plein ; sécurisation des départs volontaires par un projet professionnel validé ; la priorité donnée à la production et à la sûreté. »

La CGT indique pour sa part « refuser les suppressions d’emplois », « exiger qu’enfin une stratégie industrielle du gouvernement soit dévoilée, tant pour le groupe que pour la filière », et « exiger des garanties sur l’emploi et la pérennité industrielle des sites. » La CGT rappelle également qu’Areva prévoit la suppression de 4 000 postes.

Areva a pour sa part indiqué que les organisations syndicales signataires « représentent plus de 75 % des salariés du groupe en France. »

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité