Culture

BAGNOLS Un anniversaire et un joli programme pour l’Afrique à Bagnols

Le maire Jean-Christian Rey, la présidente de Peuples Solidaires Bagnols Ghislaine Pagès, Charlotte Roche et Edgar Perret, de Peuples Solidaires Bagnols (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Le maire Jean-Christian Rey, la présidente de Peuples Solidaires Bagnols Ghislaine Pagès, Charlotte Roche et Edgar Perret, de Peuples Solidaires Bagnols (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Cette 24e édition du festival qui met à l’honneur l’Afrique à travers sa culture et son artisanat sera quelque peu spéciale.

Il s’agit en effet d’une année particulière pour l’association Peuples Solidaires de Bagnols, qui l’organise, puisqu’elle fête ses trente ans.

« On est très fiers du résultat obtenu tous ensemble »

« Trente ans, c’est un chiffre plein de symboles, un chiffre de transition. On continue ou on prend une retraite bien méritée ? » a lancé la présidente de peuples Solidaires Bagnols Ghislaine Pagès, sans que le doute ne soit laissé sur les intentions de l’association.

La présidente a ensuite égrené quelques uns des chantiers menés par l’association au Burkina-Faso, comme « la mise en place de soutien scolaire, un espace santé, la réhabilitation de deux retenues d’eau avec l’aide des jeunes ingénieurs de Montpellier… On est très fiers du résultat obtenu tous ensemble. » « Un travail important », abonde le maire Jean-Christian Rey, avant de mettre en avant « ce regard vers les autres. » Et avant de détailler le programme de ce 24e Afrique à Bagnols qui se tiendra du 13 au 15 novembre, Ghislaine Pagès a glissé un petit tacle au Conseil départemental, qui « après des années de soutien nous a retiré sa subvention, on passe de 10 000 euros à rien. Cette somme va beaucoup nous manquer. »

Le groupe Jayadeva, ici en formation réduite, est à l'affiche du festival (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Le groupe Jayadeva, ici en formation réduite, est à l'affiche du festival (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Un joli programme

Sans doute, mais elle n’a en tout cas pas empêché l’association de proposer un programme encore cette année riche et varié. Un programme « qu’on a décidé de concentrer sur trois jours », annonce en préambule Charlotte Roche, de l’association, avant de poursuivre sur le rendez-vous incontournable du festival : « il y aura le grand marché de l’artisanat comme d’habitude, avec cette année plus de 23 artisans qui représenteront toute l’Afrique ou presque. Ils proposeront des nouveautés, de l’artisanat moderne et original. »

Côté culture, « on va découvrir le cinéma africain à travers deux films qui abordent le thème de la lutte des femmes, et il y aura un café littéraire », poursuit Charlotte Roche. La musique sera dignement représentée, avec les concerts de Namogodine, « de l’afromusette », dixit Edgar Perret, en service civique à Peuples Solidaires Bagnols, et Jayadeva, entre reggae, jazz et chanson, qui a fait une démo hier en formation réduite lors de la présentation du festival.

Le programme complet est à retrouver ici.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Vous aimeriez aussi

1 commentaire sur “BAGNOLS Un anniversaire et un joli programme pour l’Afrique à Bagnols”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité