Actualités

NÎMES Les habitants du Mas de Ville invités à répondre à une enquête sur la dengue

Le moustique tigre sévit sur notre département. Photo DR/
Le moustique tigre sévit sur notre département. Photo DR/

En août et septembre derniers, sept cas de dengue ont été diagnostiqués dans le quartier Mas de Ville. Une étude de santé publique va être lancée du 6 au 20 novembre dans ce quartier.

La dengue est une infection des zones tropicales et subtropicales transmise par le moustique tigre. L’infection se manifeste le plus souvent par une fièvre, des douleurs articulaires et musculaires. La guérison a lieu en quelques jours. Aucun nouveau cas n’a été détecté depuis début septembre, et l’épidémie est dorénavant considérée terminée.

L’Agence régionale de santé Languedoc-Roussillon et l’Institut de Veille Sanitaire (InVS) ont décidé de réaliser une étude de santé publique sur la dengue au sein du quartier concerné. Les résultats de cette étude permettront de mieux comprendre comment le virus de la dengue a circulé durant quelques semaines et quels sont les moyens permettant de mieux contrôler sa diffusion.

Les enquêteurs de l’InVS et de l’ARS (professionnels de santé publique, dûment identifiés), se présenteront chez les particuliers. Ils poseront des questions sur des symptômes de la maladie, la nuisance des moustiques, les pratiques des particuliers pour se protéger, et leurs perceptions et suggestions sur les informations reçues au cours de l’épisode. Ils proposeront aussi aux habitants un prélèvement d’une goutte de sang au bout du doigt afin de savoir si ceux-ci ont été en contact avec le virus de la dengue. La maladie pouvant passer inaperçue, seule la réalisation d’une sérologie permet d’être certain du diagnostic. Ceci permettra d’estimer le nombre réel de cas au cours de cet épisode ainsi que son étendue.

Cette enquête se déroulera du 6 au 20 novembre et concerne tous les habitants du quartier. Une participation nombreuse des habitants est nécessaire afin de disposer de résultats interprétables, et d’améliorer la lutte contre la dengue dans notre région où le moustique tigre est désormais bien installé. Le prélèvement n’est pas douloureux. L’analyse des prélèvements sera réalisée par le laboratoire du Centre national de référence des arboviroses de l’IRBA à Marseille qui rendra individuellement les résultats aux participants de l’étude. La participation des habitants à cette étude est entièrement volontaire et gratuite.

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

1 commentaire sur “NÎMES Les habitants du Mas de Ville invités à répondre à une enquête sur la dengue”

  1. NÎMES Les habitants du Mas de Ville invités à répondre à une enquête sur la dengue :
    –> Et qu’en est-il des personnes qui TRAVAILLENT (occasionnellement ou non) dans le quartier du Mas de Ville ? Comment peuvent-ils se soumettre à ce test ??

Répondre à AURY Anne Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité