A la uneActualitésSociété

FAIT DU JOUR Pour une nouvelle Climat’titude gardoise

Denis Bouad, président du Conseil général du Gard, lance sa "Climat titude" Photo Anthony Maurin : ObjectifGard)
Denis Bouad, président du Conseil général du Gard, lance sa "Climat titude"
(Photo Anthony Maurin : ObjectifGard)

Le Gard est par nature un territoire éclectique éclaté uni par des frontières qui ne sont qu’administratives. Composé de monts et de vallées, de plaines et de littoral, le département joue son avenir en prenant soin de son état naturel.

Le climat, les Français risquent d’en souper d’ici quelques jours alors autant passer avant les autres ! Pourtant, si on sent déjà l’irritation due à la bonne pensée écologique, le phénomène est si important que l’on n’a pas le droit de passer à côté, même par omission ou par lassitude.

Le moment est important au niveau international mais le Gard compte bien rebondir sur l’actualité environnementale pour faire parler de lui. Le tourisme vert est une grande option que veut jouer le Conseil général pour les années futures. "La COP21 est maintenue malgré les événements et nous l’assumons en local. Les politiques menées depuis longtemps ne peuvent plus être mises en place car le danger pour les populations est trop importante" évoque le Président du Conseil général Denis Bouad.

 

L'environnement, la clé du futur du Gard

Entre Camargue et Cévennes, le Conseil général est propriétaire de 17 espaces naturels sensibles départementaux sur 4000 hectares, dont certains sont ouverts au public. 3 500 kilomètres de sentiers classés au titre du Plan départemental des itinéraires de promenade et de randonnée (PDIPR) sont également accessibles pour approcher les 83 espèces de mammifères sauvages vivant dans notre seul département. De quoi se faire des cheveux blancs au vu de l’état écologique mondial actuel.

Le Gard, même si clairement il fait partie des plus beaux territoires français, connaît de gros problèmes écologiques. "Certains aléas climatiques ont de fortes conséquences sur le territoire. Les inondations d’un côté, la sécheresse de l’autre". Pierre par pierre, la préservation de l’environnement se met en place. "Il faut également faire des efforts sur les transports doux. Edgard entre dans cette politique de construction écologique, tout comme les voies vertes qui protègent notre nature, nos paysages et notre environnement" poursuit Denis Bouad.

Même en sachant que le Gard est le deuxième département français en nombre de producteurs bio avec 730 producteurs, d’autres enjeux se jouent actuellement et des leviers peu coûteux peuvent contribuer à faire avancer les choses plus rapidement. "Le 8 décembre, c’est la journée Climat’titude dans le Gard. Nous travaillons dans les collèges, les jeunes sont formidables, ils ramènent à la maison les principes de base de l’écologie et les parents les suivent. Nous allons mettre en ligne un nouveau portail, un site Internet qui sera dédié à l’environnement dans le Gard. Dès le 1er janvier, l’idée sera de mettre en évidence ce qui se fait dans les collectivités mais aussi sur le territoire par la société civile. Ce sera interactif, vous pourrez voir les ressources du département…" conclut le président du Cg30.

A venir : www.climattitude.gard.fr

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 34 ans et je suis journaliste depuis plus de dix ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Vous aimeriez aussi

2 réactions sur “FAIT DU JOUR Pour une nouvelle Climat’titude gardoise”

  1. Toutes les collectivités territoriales de la plus petite à la plus grande veulent récupérer les thématiques d’actualités. Quelle aubaine : la cop21 et surtout les élections !!!!
    L’environnement et l’écologie à toutes les sauces !!!!
    Allons y créons une journée sur le climat mais gardois seulement !!! Notre climat ne dépasse pas le territoire du département !!!! Associons bien sur les écoles ça fait bien (comme si les écoles attendent les initiatives du département pour sensibiliser les jeunes à l’environnement) et surtout communiquons avec un site internet. Voilà des idées géniales …. Pour dépenser inutilement l’argent des collectivités !!!!
    La même recette qu’ils nous servent à chaque fois avec des thématiques différentes !!!

    Quand de nouvelles idées ?
    Quand l’arrêt du gaspillage ?
    Quand l’arrêt de cette démagogie électoraliste ?

    Je connais une communauté d’agglo gardoise (socialiste…) qui pour respecter l’environnement et entrer dans l’ère du numérique édite chaque mois un magazine ayant pour but un recueil des agendas du territoire en 70000 exemplaires !!!!!!
    Suivez mon regard !!!
    Ah oui quelle mauvaise langue je suis … ; c’est avec du papier recyclé.
    Incohérence et contradiction égal GASPILLAGE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité