A la uneActualitésPolitique

GARD Satisfaits de leur victoire aux Régionales, le PS s’inquiète de l’enracinement du FN

Photo : Coralie Mollaret.
Photo : Coralie Mollaret.
Au centre, le premier fédéral du PS gardois Jean Denat. Photo : Coralie Mollaret.

La victoire de Carole Delga fait le bonheur du PS gardois. Toutefois, elle ne masque son inquiétude de voir le FN s'enraciner dans le paysage politique.

Dès 18h30 c'est l'effervescence à la fédération PS du Gard. Nelly Frontanau, conseillère régionale sortante, enregistre les premiers résultats au côté du nouveau permanent Arnaud Bord.

Photo : Coralie Mollaret.
Photo : Coralie Mollaret.

Bureau par bureau, ville par ville, secteur par secteur, il ne faut pas longtemps pour dégager les premières tendances dans le Gard : "ça sent bon pour nous", lance la socialiste. Dans cinq bureaux "tests", la liste PS-PRG-Front de Gauche-EELV arrive en tête à Nîmes et Alès. À Bagnols, le frontiste Louis Aliot tient la dragée haute au PS et écrase le candidat Les Républicains-UDI, Dominique Reynié.

À l'étage, les militants arrivent au compte-gouttes. Mais très vite, la goutte se mue en vague rose, assoiffée des premières estimations qui doivent tomber sur France 3. À 20 heures, le verdict tombe : Delga arrive en tête avec environ 44% des suffrages. La gauche, unie, a mis dans la vue une dizaine de points au Front National. "Bravo !", s'exclament les socialistes, enthousiastes. "On est heureux, c'est mieux que ce que l'on espérait", déclarent à l'unisson Kader et Serge militants de la première heure.

Joie au Parti Socialiste à l'annonce des premières estimations…  Photo : Coralie Mollaret.
Joie au Parti Socialiste à l'annonce des premières estimations… Delga en tête à Nîmes avec 42% et Alès 39,91%. Dans le Gard, la gauche récolte 37% des suffrages (contre Aliot avec 42,6, Reynié avec 19,9). Photo : Coralie Mollaret.

"On a rempli l'objectif qu'on s'était fixé : faire barrage au Front National et garder la région à gauche", réagit Christophe Geneix, numéro 13 sur la liste. La numéro 2 de la liste Françoise Bons (société civile) explique cette victoire "par la forte mobilisation des abstentionnistes. Lorsque l'on parlait aux gens pendant la campagne, on se rendait compte qu'ils ne voulaient pas du Front National au pouvoir".

La conseillère régionale sortante Corinne Giacometti, elle, ne criera pas "victoire" ce soir : "le FN confirme son score du premier tour et parvient même à grappiller quelques voix : ce n'est plus un vote de contestation, c'est un vote d'adhésion". À Vauvert, Louis Aliot récolte près de 50% des voix. Pour l'édile et premier fédéral PS Jean Denat : "cela doit nous interpeller, nous, les politiques. Il faut analyser ces résultats avec beaucoup d'humilité et travailler, travailler et travailler encore. Il faut également expliquer nos actions pour diminuer la fracture entre les citoyens et leurs responsables politiques".

Photo : Coralie Mollaret.
Photo : Coralie Mollaret.

Désireux de se remettre "au travail pour le Gard" (slogan de la campagne des Départementales), les socialistes gardois sauront d'ici peu le nombre d'élus qu'ils obtiendront dans leur département.

La séance d'installation du nouveau conseil régional Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées aura lieu, elle, le 4 janvier.

Coralie Mollaret

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Articles similaires

4 commentaires

  1. J’espérais 1 région, 1 région pour démontrer (avec facilité) que le Front National était apte à mieux gérer que ses adversaires comme il le démontre dans les villes FN. Les électeurs en ont décidé autrement … mais mais mais … nous constatons des scores exceptionnels dans certaines communes et il faut savoir les collusions entre PS et UMP, PC, Verts, UDI…pour comprendre la force du FN seul contre tous.
    Merci aux Français, aux électeurs, aux sympathisants, aux militants qui se sont engagés pour notre région autour du FN.
    Demain est un autre jour, demain commence le rassemblement des Français pour la France avec le grand RDV de 2017.
    Les choses sont maintenant plus que claires, le temps de la vraie fausse adversité entre PS.UMP.UDI.PC.VERTS…est une réalité. C’est soit eux soit le FN.
    Eux, c’est le système et nous c’est la France.
    l’avenir commence demain.
    Th.J conseiller FN Nimes

    1. Bullshit. Vous n’êtes pas la France, la France c’est l’ensemble des concitoyens, dans leur pluralité, leurs oppositions, leurs nuances et la réduire à vos idées, vos préceptes et votre « vision » du pays est réductrice. Vous êtes, comme les autres, un parti, qui cherche, comme les autres, obtenir le pouvoir. Vous n’êtes rien d’autre.
      La France ne vous appartient pas, pas plus que ses couleurs, ni son hymne.

    2. Attention aux dérives langagières qui traduisent une idéologie un peu rance. Si vous êtes la France , les autres c’est quoi ? L’anti-France , des métèques? Votre discours renvoie en des temps obscurs où tous ces « bons français » extrémistes qui criaient « la France aux français  » et voulaient monopoliser voire incarner la France éternelle , ont fini par sombrer dans la Collaboration avec les nazis allemands.
      Vous semblez être suffisamment instruit pour connaître le sens des mots et un peu l’histoire de France. Si vous voulez être dédiabolisé , faudra faire un effort parce que vous offrez à vos adversaires un légitime bâton pour vous faire battre.

    3. Monsieur, vous et votre parti n’êtes pas LA FRANCE. Vos slogans provoquants et récurrents sont votre fond de commerce. LA FRANCE nous la devons certainement pas au FN.
      LA FRANCE est libre et n’appartient à aucun parti politique et surtout pas au votre.
      LA FRANCE n’est pas une marchandise qui se troque au grès des courants politiques.
      Monsieur nous avons un point commun et certainement le seul: notre pays LA FRANCE.
      Monsieur, nous servons LA FRANCE et non l’inverse. Ne vous trompez pas dans votre mission politique!!!!.
      Mais bon je tombe certainement dans votre fond de commerce: la provoc. Le principal c’est de le savoir…..

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité