A la uneActualitésEconomie

REGION L’auto-entrepreneur se porte de mieux en mieux

DR
Le statut d'auto-entrepreneur est désormais entré dans les mœurs économiques. Photo DR

L’Urssaf communique une étude sur l’évolution des auto-entrepreneurs en Languedoc-Roussillon depuis la création du dispositif en 2009. Fin 2014, près de 57 300 auto-entrepreneurs sont recensés dans la région, soit 2.85 fois plus qu’en 2009. L'occasion de faire un point sur ce statut particulier.

Si l'emploi est d'ores et déjà un enjeu gouvernemental, il le sera encore plus en 2016 et à l'approche de la prochaine élection présidentielle de 2017. Instauré sous la présidence de Nicolas Sarkozy, le statut d'auto-entrepreneur a mis du temps à rentrer dans les mœurs mais semble enfin y être parvenu. Dit que pour un commerce il faut au moins cinq ans pour trouver et fidéliser sa clientèle, il en va certainement de même pour ce genre de statut!

Pour simple rappel, ce statut concerne les activités commerciales, artisanales et certaines activités libérales. Les auto-entrepreneurs sont, comme les autres travailleurs indépendants, affiliés au RSI pour l’assurance maladie. Ce régime est caractérisé par une prise en charge partielle des cotisations par l’État; le paiement de cotisations uniquement lorsque l’activité génère un chiffre d’affaires; le caractère libératoire des versements de cotisations et contributions sociales et, dans certains cas, de l’impôt sur le revenu; la franchise de TVA (et donc sa non-récupération) mais aussi par l’absence de limitation de durée, dès lors que le chiffre d’affaires est inférieur aux seuils du régime micro fiscal.

Des chiffres d'affaires en hausse

Parmi les entrepreneurs individuels qui s’immatriculent depuis 2009, 53,8% sont des auto-entrepreneurs (hors secteur agricole). 74,3 % des inscrits ont déclaré un chiffre d’affaires positif en 2014. Le chiffre d’affaires des auto-entrepreneurs s’élève à 414 millions d’euros.

Après avoir enregistré un peu plus de 20 100 créations nettes en 2009, ce dispositif connaît depuis 2011 une progression nettement plus modérée, avec 4 000 créations nettes en 2014 (19 000 créations pour 15 000 radiations).

Le ralentissement du nombre de créations nettes constaté en 2011 s’explique en grande partie par l’augmentation des radiations consécutives à la mise en place d’une procédure de radiation automatique des auto-entrepreneurs n’ayant généré aucun chiffre d’affaires durant 8 trimestres consécutifs.

Le Gard toujours à la traîne..

La part des auto-entrepreneurs diminue au profit de celle des travailleurs indépendants classiques, mais la part des auto-entrepreneurs économiquement actifs augmente d’année en année.

Au niveau de la répartition au sein des départements, la part des auto-entrepreneurs parmi les travailleurs indépendants immatriculés depuis 2009 est plus importante dans l’Aude (56,2%) et plus faible en Lozère (44,8%). Elle est de 52,6% dans les Pyrénées-Orientales, de 53,3% dans le Gard et de 54,3% dans l’Hérault.

Plus de 47 400 auto-entrepreneurs ont déclaré un chiffre d’affaires global de 414 millions d’euros sur l’année, soit 7,6% de plus qu’en 2013.

En région Languedoc-Roussillon, le chiffre d’affaires annuel moyen s’établit à 8 727€. Dans l’Hérault, le chiffre d’affaires moyen est relativement stable, alors qu’il baisse de 1% dans le Gard et les Pyrénées-Orientales, de 5,2% en Lozère, et augmente de 0,4% dans l’Aude.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité