Actualités

VILLENEUVE Trois agents recenseurs sur le terrain à partir de demain

Les trois agents recenseurs de la ville, Jean-Christophe Conus, Jérémie Le Maout et Oilfa Humbrecht, lors de leur brieffing, mardi matin (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Les trois agents recenseurs de la ville, Jean-Christophe Conus, Jérémie Le Maout et Oilfa Humbrecht, lors de leur brieffing, mardi matin (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

À Villeneuve comme dans toute la France, la campagne de recensement débute jeudi, et s’étirera jusqu’au 27 février.

« Trois agents vont passer par les 500 adresses à recenser », précise Sylvain Lanthier, coordinateur du recensement de la commune de Villeneuve.

« Il y en a pour cinq à dix minutes »

Ces 500 adresses représentent 8 % des adresses de la commune. Comme toutes les communes de plus de 10 000 habitants, Villeneuve fait l’objet d’un recensement partiel, par cycle de cinq ans.

Sur la ville, ce sont Oilfa Humbrecht, Jean-Christophe Conus et Jérémie Le Maout qui vont sillonner les rues de la cité cardinalice et sonner peut-être chez vous. Si tel est le cas, vous allez recevoir un courrier pour vous prévenir.

Quoi qu’il arrive, chaque agent recenseur est muni d’un carte officielle « bleue-blanc-rouge, avec photo d’identité et tampon de l’administration », note Sylvain Lanthier. Il est tenu de vous la présenter. L’agent vous demandera ensuite de remplir un questionnaire, « il y en a pour cinq à dix minutes, soit avec l’aide de l’agent, soit seul, dans ce cas là, l’agent prend rendez-vous et revient chercher le questionnaire rempli sous 48 heures », précise le coordinateur, sachant que depuis l’année dernière, le questionnaire peut aussi être complété en ligne.

La population légale, une donnée capitale

Et si répondre au questionnaire est un devoir civique, c’est aussi et surtout une obligation : « chaque usager est tenu de se plier au recensement », rappelle Sylvain Lanthier, qui précise qu’« il y a une clause de confidentialité, la commune ne voit pas les informations, il n’y a aucun recoupement. »

Les informations recueillies permettent d’établir la population légale de la commune. Une donnée capitale : « elle établit le montant de la dotation globale de fonctionnement, les équipements, pour savoir s’il faut tel équipement à tel endroit, la démographie, les quotas politiques avec les seuils d’élus » énumère le coordinateur du recensement villeneuvois.

Mieux vaut donc se laisser recenser, car si vous n’ouvrez pas votre porte, vous n’êtes pas compté. Et à toutes fins utiles, rappelons que les plus récalcitrants sont passibles d’une amende.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité