Actualités

NÎMES Les « practicos » s’exposent et mettent en vitrine le toreo

La cohésion sociale peut passer par les liens tissés lors de ces journées taurines ouvertes à tous les âges! (Photo DR)
La cohésion sociale peut passer par les liens tissés lors de ces journées taurines ouvertes à tous les âges! (Photo DR)
La cohésion sociale peut passer par les liens tissés lors de ces journées taurines ouvertes à tous les âges! (Photo B. Vialet)

L’Association Françaises des Afiocionados Practicos poursuit sa belle tournée populaire au sein des quartiers de Nîmes. Aprés le Clos d’Orville ou encore le Chemin-Bas d’Avignon, l’AFAP a organisé sa troisième action.

« Découverte de la tauromachie et de la culture régionale au coeur des quartiers Nîmois« , voici l’intitulé de l’opération en question. Le week-end dernier, c’était au tour du quartier de la route de Beaucaire (place Eliette Berti, rue Pierre Curie) de voir débarquer ces équipes un peu spéciales.

Sous l’égide de la Ville de Nîmes, en présence de Laurent Burgoa adjoint au maire, de Frédéric Pastor adjoint à la tauromachie et du président du comité de quartier Kévin Dominguez, jeunes et moins jeunes du quartier ont pu participer à des maniements de capes et de muletas lors d’une séance improvisée d’entraînement au toreo de salon couplée à des explications sur la tauromachie et sa culture. La présence du cheval de pique habillé et manœuvré par le picador Marc Reynaud a également connu un franc succès.

Lien social et ouverture sur les cultures taurines régionales, tels sont les objectifs de l’opération coup de coeur. L’après-midi s’est terminée par la remise de diplômes et un goûter offert par l’AFAP.

Action réalisée en partenariat avec la ville de Nîmes,les différents présidents de quartiers ainsi que les directeurs des centres sociaux concernés (C.S.C.S). Prochaine action Samedi 12 Mars quartier de la route d’Arles.

Sous les yeux et l'aile protectrice d'Hervé Galtier, practico en chef et de Frédéric Pastor, adjoint à la tauromachie à la Ville de Nîmes, la jeunesse apprend à toréer de salon (Photo DR)
Sous les yeux et l’aile protectrice d’Hervé Galtier, practico en chef et de Frédéric Pastor, adjoint à la tauromachie à la Ville de Nîmes, la jeunesse apprend à toréer de salon (Photo B. Vialet)

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 38 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité