ActualitésEconomie

BAGNOLS À la JCE, des jeunes entreprenants « pour un changement positif sur le territoire »

Les membres et observateurs de la JCE de Bagnols, autour de la présidente Dorine Klein (debout, écharpe blanche) (DR)
Les membres et observateurs de la JCE de Bagnols, autour de la présidente Dorine Klein (debout, écharpe blanche) (DR)
Les membres et observateurs de la JCE de Bagnols, autour de la présidente Dorine Klein (debout, écharpe blanche) (DR)

Quand on entend « Jeune Chambre économique », on a tendance à penser qu’il s’agit d’un club de jeunes chefs d’entreprise qui font du business ensemble. C’est plus compliqué que ça.

Déjà, nulle obligation d’être chef d’entreprise, ou même d’être dans une entreprise, pour en faire partie.

« Nous sommes vraiment ouverts à tous »

Tenez : « je travaille pour une collectivité territoriale », explique Dorine Klein, présidente pour 2016 de la JCE de Bagnols et du Gard rhodanien. « Nous avons une image d’entreprise, mais en fait nous sommes vraiment ouverts à tous », affirme la présidente, tout en précisant que la limite d’âge est fixée à 40 ans, « jeune » chambre oblige. « Nous avons des salariés du nucléaire, de la banque, des travailleurs indépendants, des commerciaux » énumère Dorine Klein, avant de résumer : « l’idée est de se retrouver autour des valeurs qu’on défend. »

Et les valeurs sont loin de celles du libéralisme débridé et du chacun pour soi : « la paix, la solidarité, apporter un changement positif sur le territoire », affirme Dorine Klein. Pour agir, la JCE développe des actions sur des thèmes comme la solidarité, l’emploi, l’économie ou l’environnement, et propose des formations diverses à ses membres « de méthodologie de projet, prise de parole en public », illustre la présidente bagnolaise.

« Là pour apporter quelque chose »

Aujourd’hui, l’antenne bagnolaise de la JCE compte 8 membres, un chiffre pas si bas compte tenu de la mobilité professionnelle et de dépassements de la limite d’âge chez ses membres. Ils sont peu nombreux mais motivés, avec un programme d’actions pour 2016 plutôt dense : « on travaille sur un projet de marché de Noël à Bagnols, nous allons de nouveau soutenir une association comme pour les Enjambées Rhodaniennes (au profit de l’association le Refuge, ndlr) l’an dernier, nous maintenons nos afterwork avec des producteurs locaux et nous participons à une action ‘made in Gard’ en commun avec Alès et Nîmes de mise en avant de 30 entreprises et produits gardois, nous sommes en train d’établir la charte des critères. »

La JCE de Bagnols réfléchit également à relancer le principe de la consigne des bouteilles en verre, ciblée sur le vin, territoire viticole oblige. « Ce principe nous permettrait de promouvoir l’économie circulaire », précise Dorine Klein.

Et si la JCE s’appuie sur la jeunesse, ce n’est pas un hasard pour la présidente : « c’est par les jeunes que les changements peuvent arriver, avec une nouveau regard. D’ailleurs le thème de l’année c’est ‘la jeunesse est d’utilité publique’, ça veut tout dire. » Et Dorine Klein de résumer d’une phrase « on est vraiment sur de l’action, nous ne sommes pas là dans de la consommation mais pour apporter quelque chose. »

Plus d’informations ici.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité