A la uneFaits Divers

EN DIRECT Nîmes : Peine maximale requise contre les parents du bébé tué

Le palais de justice de Nîmes. (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard)
Le palais de justice de Nîmes. (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard)

Jonas Barral, 26 ans, comparaît depuis mardi devant la Cour d’Assises du Gard pour « meurtre, accompagné d’actes de torture et de barbarie » (relire ici). Il ne supportait pas que son fils pleure. La maman, âgée de 23 ans, comparaît pour « non dénonciation de crime et abstention volontaire d’empêcher un crime ou un délit ». Les médecins ont retrouvé près de 70 lésions sur le bébé qui était frappé à coups de pieds et de poings depuis plusieurs mois.

En milieu de matinée ce jeudi, l'avocat général, Stéphane Bertrand, a demandé la peine maximale prévue par la loi pour les deux accusés soit pour le père, la réclusion criminelle à perpétué et pour la mère, 5 ans de prison pour le délit « d’abstention volontaire d’empêcher un crime ou un délit ».

"C'est une peine d'exclusion mais l'accusé est inapte à vivre en communauté", a déclaré l'avocat général lors de ses réquisitions. "La responsabilité est la même pour les deux : il l'a tué et elle a regardé mourir son enfant sans rien faire", a ajouté Stéphane Bertrand. "Le fond de ma pensée, c'est que je ne peux pas demander malheureusement plus", a terminé l'avocat général.

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité