A la uneActualités

FERIA DE NÎMES Les toros sont arrivés au corral

La présentation des toros de la feria de Pentecôté édition 2016 (photo Anthony Maurin)
La présentation des toros de la feria de Pentecôte édition 2016 (photo Anthony Maurin)

La feria de l'Ascension d'Alès est terminée, place à la feria de Pentecôte de Nîmes. Premier rendez-vous, la présentation des toros de la feria. Images.

"Nous sommes dans l'anticyclone de la bonne humeur, le temps sera au rendez-vous et les bons moments aussi!" évoquait Frédéric Pastor, adjoint à la tauromachie de la ville de Nîmes.

Le lot de Parlade et Domecq pour la novillada (photo Anthony Maurin)
Le lot de Parlade et Domecq pour la novillada (photo Anthony Maurin)

Après une courte visite et une présentation de chaque lot, l'élu commentait la feria de manière chronologique. "Pour la novillada de vendredi soir, Pablo Aguado a été très bien à Séville, Leo Valadez a coupé 2 oreille à Valencia et Andy Younes veut faire comme Christian Montcouquiol Nimeño II, remporter à 2 reprises la Cape d'Or! Le cartel est triomphal". Car c'est une très belle novillada, un panachage de Parlade et de Juan Pedro Domecq, qui est reconduite suite à la bonne performance de l'année dernière. "Du jeu, de la transmission et de la race" comme aime le rappeler Curro Caro, sélectionneur de toros pour le compte de  Simon Casas Production.

Le lot de Torrealta (photo Anthony Maurin)
Le lot de Torrealta (photo Anthony Maurin)

La corrida du samedi matin, celle de Torrealta est très belle. La ganaderia revient à Nîmes avec 8 toros et pour un beau cartel qui verra Jose Garrido se présenter et confirmer son alternative. Pour Curro Caro, "la corrida est homogène, les toros sont sérieux avec un type qui donne la possibilité aux toreros de s'exprimer. Les toros sont très nobles avec des origines Torrestrella et Carlos Nuñez. C'est une très grande satisfaction et une très belle corrida du matin".

Les Garcigrande (photo Anthony Maurin)
Les Garcigrande (photo Anthony Maurin)

La corrida de Garcigrande est prévue samedi après-midi. "Elle est forte, bien présentée et profonde" avoue Curro Caro. Et de poursuivre "je suis là depuis longtemps et c'est la course la plus homogène que l'élevage a envoyé! Du trapio et un bon moment à prévoir".

Les Zalduendo (photo Anthony Maurin)
Les Zalduendo (photo Anthony Maurin)

Concernant les Zalduendo qui seront combattus le dimanche matin, Frédéric Pastor annonce que "le nivellement des corridas est complet entre le matin et l'après-midi. A Nîmes, les toros sont les mêmes le matin et le soir! Un toro de cette ganaderia vient d'être gracié à Jerez". "La corrida est sérieuse, en pointe et les cornes en avant. C'est rare de voir une telle corrida, aussi sérieuse, même ailleurs!" affirme quant à lui Curro Caro.

Les Domecq (photo Anthony Maurin)
Les Domecq (photo Anthony Maurin)

Habitués aux artistes, les Juan Pedro Domecq quittent la quiétude matinale et se montreront le dimanche après-midi. "9 toros sont disponibles et les Domecq tiennent le leadership actuellement" brosse Frédéric Pastor. "Encore une fois, le type de ces toros est au-dessus de ce qu'on a pu voir avant à Nîmes! C'est une belle corrida, Domecq est un peu la mère de tous les élevages actuels donc la garantie est là" poursuit Curro Caro.

5 des 8 toros envoyés par Daniel Ruiz (photo Anthony Maurin)
5 des 8 toros envoyés par Daniel Ruiz (photo Anthony Maurin)

Enfin, la corrida de rejon n'arrivera au corral que jeudi. Pour finir, la corrida de Daniel Ruiz, a connu quelques problèmes. "Le cartel est fort et devrait finir la feria en beauté. Nous avons préféré refuser 3 toros qui avaient perdu du poids et qui ne convenaient pas à Nîmes, nous avons pris les devants et un camion en amène 3 autres demain. La corrida sera à la hauteur de l'événement et clôturera en apothéose cette feria de Pentecôte" concluait Curro Caro.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

4 réactions sur “FERIA DE NÎMES Les toros sont arrivés au corral”

  1. la photo avec les caciques locaux dont Fournier et le pseudo spécialiste de la culture , qui confond les arts avec la boucherie en costard, l ‘indécrottable franc-maçon Daniel Valade, est assez représentative des taureaux qui rentrent au corral. Par parenthèses en France , taureau cela ne s’écrit pas toro!

  2. Pauvres chairs à torturer …Honte à leurs bourreaux
    Quand la corrida recule, la civilisation et l’ humanité avancent.
    On en met du temps à avancer…

  3. Qu’est ce que ces pauvres bêtes ont pu faire pour qu’autant de gens s’acharnent à les torturer, les massacrer ou paient pour assister à leur souffrance et leur agonie ??? Un taureau est un être vivant qui ressent la peur, la souffrance, comme un chat, un chien, un cheval. Il ne se nourrit que de végétal, ce n’est pas un carnivore.
    Corrida et galgos, même origine : ESPAGNE !!!
    Honte aux bourreaux, aux complices voyeurs et aux politiques qui cautionnent cette boucherie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité