A la uneActualitésEconomieL'Eco du Mardi

L’ECO DU MARDI Coupe d’Europe de l’orpaillage au camping du chercheur d’or ce week-end

orpaillage
Crédit photo Camping du chercheur d'or. DR

En partenariat avec les CCI Alès et Nîmes, Objectif Gard vous propose, chaque mardi, un focus sur la situation économique du département. Ce mois-ci, zoom sur l’hôtellerie et camping de plein air, en fort développement dans de nombreux territoires de l’hexagone et particulièrement dans le Gard.

À Cardet, petit village de 850 habitants, un camping fait parler de lui depuis bientôt 30 ans. Au Chercheur d'or se retrouve, comme l'indique ce nom explicite, passionnés et curieux de l'orpaillage. Crée par l'un de ces plus fervents pratiquants de Tornac, Michel Lacombe, le camping était à l'origine un lieu d'initiation. "Moi, il m'a mis dedans quand j'avais 13 ans" raconte sa fille Julie. Lorsqu'elle a 17 ans, le lieu est improvisé en camping presque sauvage sur un terrain de 7 hectares. "Nous n'avions que deux blocs sanitaires en plastique" se rappelle t-elle. Aujourd'hui, l'espace est aménagé pour accueillir pas moins de 150 emplacements, caravanes, mobil-home, piscine.

Crédit photo Camping du chercheur d'or. DR
Crédit photo Camping du chercheur d'or. DR

Un concours familial

Situé en bordure de rivière à Cardet, le camping du Chercheur d'Or est resté un lieu incontournable de l'orpaillage en région. Outre les initiations gratuites qui sont proposées au public deux fois par semaine, est organisée ici chaque année la coupe d'Europe d'orpaillage. Et l'édition 2016 est aussi la vingtième : "Cette année on prévoit environ 80 participants, des Belges, des Allemands, des Anglais, des Français". Un évènement que Julie qualifie volontiers de "familial", "pour la plupart on se connait depuis vingt ans. C'est une grande famille de passionnés par l'or et la pierre." Un petit microcosme où les amateurs ont toute leur place : " Il y a aussi des nouveaux qui vont s'adapter car on mange et on part ensemble dans la rivière, cela crée des liens."

"Si quelqu'un trouve une pépite ou une belle pièce, elle lui revient."

Pour cette vingtième édition, un programme un peu spécial a été prévu avec une manche plus "ludique" hors compétition supplémentaire le samedi matin, en attendant les derniers arrivants. Et la coupe d'Europe d'orpaillage à Cardet a aussi ses spécificités par rapport à la coupe du monde ou coupe de France : ici, le concours se fait sur un site naturel avec un espace délimité. Ailleurs, tout est une question de rapidité dans la manipulation de la bâtée. L'accent est mis sur la quantité, le "grammage". À la fin de la compétition, toutes les prises sont partagées entre les participants dans un esprit convivial : "Si quelqu'un trouve une pépite ou une belle pièce, elle lui revient. Mais il est jamais question d'argent, ce sont des passionnés, ils gardent leur trouvaille et ne vont pas chercher à les vendre."

La vingtième coupe d'Europe d'Orpaillage aura lieu les 14 et 15 mai prochain.

Les frais d'inscription sont de 30 € par personne et servent à financer les lots des gagnants et l'organisation.

Les tarifs du camping sont consultables sur le site : www.camping-chercheur-dor.fr/tarifs/

 

Baptiste Manzinali

Etiquette

Baptiste Manzinali

Diplômé de l'ESJ, passionné d'actualité en général, musique, football, cinéma, jeux vidéo et civilisations anciennes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité