Actualités

NÎMES Le syndicat des oléiculteurs du Gard fait son retour

Les oliviers du Soleil des Capitelles.
Les oliviers du Soleil des Capitelles.

Pour défendre leur métiers, les oléiculteurs du Gard ont décidé de recréer un syndicat professionnel.

Depuis l’obtention des Appellations d’Origine protégée "Olive de Nîmes" et "Huile d’olive de Nîmes", le syndicat des oléiculteurs du Gard avait été contraint d’adapter, à la demande de l'Inao (Institut National de l’Origine et de la Qualité), ses statuts à ceux d’un organisme de défense et de gestion. Il devenait ainsi le Syndicat des AOP Olive et Huile d’olive de Nîmes, dont le rôle est de protéger, défendre et promouvoir ces AOP.

Cependant, soucieux de vouloir défendre également la profession d’oléiculteur, les membres du Syndicat ont décidé le 25 avril dernier de recréer en parallèle un syndicat professionnel appelé comme l’initial : syndicat des Oléiculteurs du Gard. Il pourra regrouper l’ensemble des oléiculteurs du département du Gard pouvant justifier leur activité.

Il aura pour mission principale de défendre les intérêts des oléiculteurs auprès des administrations (DDTM, Interprofession, confédérations…) et de représenter la filière générale auprès des instances telles que la FDSEA à laquelle elle adhèrera.

Plus d’informations au 04 66 04 50 34.

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité