ActualitésPolitique

RÉGION « Carole Delga choisit la pression fiscale et trébuche »

La tête de liste PS Carole Delga en meeting hier soir. EL/OG
Carole Delga, présidente de la Région LRMP. EL/OG

Au programme de la dernière session du Conseil Régional, le budget primitif 2016. "Dès que la gauche se trouve à la tête d’un exécutif, les politiques fiscales sont définitivement toujours les mêmes… La majorité régionale continue d’appliquer les seules règles que la gauche connaisse: le matraquage fiscal" s'indigne le groupe de l'Union des Elus de la Droite et du Centre à la Région.

"Pire, aucune fusion réelle, car ce n’est pas un budget qui est présenté mais l’assemblage des anciens budgets de Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées! Ainsi à la lecture des rapports présentés, le Groupe UEDC a déposé plusieurs amendements".

Premier d'entre eux, un amendement contre l’augmentation de 10 euros par cheval fiscal de la carte de grise, dont l’addition, 22.millions euros, sera payée par les contribuables. Le deuxième amendement, sera pour la suppression des dispositifs LoRdi et OrdiLib, soit 18,5 millions d'euros d’économie. troisième, un amendement pour la mise en place d’un Plan Littoral 21 ambitieux de 100000 euros. Enfin, un dernier amendement a été déposé. Il concerne le renforcement d’un plan route de 200000 euros. Mais comme les agriculteurs bio prennent un certain essor dans la région, un amendement visant à supprimer la rétroactivité du plafonnement des aides voulue par la majorité socialiste sera demandé.

"Toutes ces propositions vont dans le sens d’une gestion saine et efficiente. Au surplus, elles  n’ont pour finalité que de réduire la pression fiscale de nos concitoyens. Toutefois, elles ont été rejetées par une alliance PS-FN! Et premier rebondissement de cette mandature, le rejet de la délibération "Pour le rétablissement de l’autonomie fiscale des régions" voulue par Carole Delga. Cet échec démontre la faiblesse de sa majorité de circonstance, née de la fusion entre les deux tours des régionales. Le Groupe Union des Elus de la Droite et du Centre, uni et déterminé, a montré sa volonté et son implication pour défendre les engagements de son programme soutenus devant les électeurs" concluent les élus du groupe UEDC.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité