Actualités

BAGNOLS La perspective d’une fête votive de 3 jours inquiète des commerçants

Sylviane Buttazzo, patronne de la Bourse, à Bagnols, et porte parole des cafés-restaurants inquiets d'un passage de la fête votive sur trois jours (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Sylviane Buttazzo, patronne de la Bourse, à Bagnols, et porte parole des cafés-restaurants inquiets d'un passage de la fête votive sur trois jours (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

« Ça fait 34 ans que j’ai cet établissement, et la fête votive a toujours été du vendredi au mercredi » : la gérante du café de la Bourse Sylviane Buttazzo s’inquiète, et elle n’est pas la seule.

Ainsi, sept des plus gros cafés-restaurants du centre-ville l’ont choisie pour porter leur parole face à la perspective de voir passer la fête votive de six jours à trois.

« On est inquiets, il faut que la mairie prenne conscience de l’impact »

Si rien n’est officiel, le directeur de cabinet du maire de Bagnols Jérôme Talon l’admet, « c’est en effet une solution envisagée. » Une solution qui aurait tout l’air d’un problème pour les cafetiers et restaurateurs du centre-ville : « sur trois jours, si un soir il pleut c’est la catastrophe, affirme Sylviane Buttazzo. Pour nous, c'est pour survivre, pour payer les charges. On est inquiets, il faut que la mairie prenne conscience de l’impact d’une telle décision. »

Mais pourquoi la mairie envisage-t-elle de réduire la voilure sur la fête votive ? « On a eu beaucoup de casse l’année dernière avec un manque de tenue de certains forains, explique Jérôme Talon. Nous avions déjà averti l’année d’avant, les choses ne se sont pas passées comme nous le souhaitions. » Un argument qui ne tient pas pour Sylviane Buttazzo, qui avance le fait que les forains ont proposé un protocole d’accord avec la mairie.

Sur ce document, que nous nous sommes procuré, les forains s’engagent notamment à « respecter le jour et l’heure d’arrivée pour l’installation des caravanes d’habitation », à installer leurs manèges « impérativement le mercredi à partir de 15 heures sur appel des placiers ou de la police municipale, à tour de rôle » ou encore à « verser un chèque de caution de 300 euros représentant d’éventuelles dégradations. » Côté mairie, Jérôme Talon reconnaît que la proposition des forains va être étudiée, « et la décision sera prise en fonction. »

« La décision sera prise d’ici quinze jours maximum »

Le directeur de cabinet du maire affirme également que d’autres commerçants seraient pour un passage de la fête à trois jours, « car ils trouvent qu’elle les paralyse plus qu’autre chose, en monopolisant les parkings. Qu’on laisse à six jours ou qu’on passe à trois, il y aura toujours des mécontents. »

En attendant, si la cafetière « ne cherche pas le conflit » avec la mairie, elle regrette que le rendez-vous qu’elle a demandé « avec insistance » avec le maire n’ait été fixé qu’à la mi-juin et craint que la décision définitive soit prise avant. Il y a en effet des chances, d’après Jérôme Talon : « la décision sera prise d’ici quinze jours maximum, et nous communiquerons à ce moment là. Il sera alors temps de râler. »

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Vous aimeriez aussi

3 réactions sur “BAGNOLS La perspective d’une fête votive de 3 jours inquiète des commerçants”

  1. La politique culturelle de cette municipalité n’est pas lisible et d’ailleurs pas davantage pour les évènements festifs (je vous invite à prendre connaissance du rapport de la chambre régionale des comptes d’Aout 2015). Aucune cohérence pour fidéliser des évènements dans le temps, consolider et faire évoluer des festivals sur plusieurs jours et ainsi permettre des retombées auprès de nos commerçants. A l inverse par exemple la municipalité a fait le choix de virer le reggae et de nous imposer un soi disant festival sur 24h electrobotik qui n amène strictement rien pour la ville. Alors oui il faut une fête votive sur 6 jours.

    1. L’electrobotik n’amène rien…qu’est ce qu’il ne faut pas entendre comme bêtise. Il fait travailler beaucoup de locaux, tant aussi bien de la restauration, que de l’hébergement, que de la logistique. C’est sûr qu’un festival sur 2 soirs ne génère pas le même volume qu’un autre qui s’étale sur 4/5 jours. Un des premiers bénéficiaire c’est l’établissement qui était en face du camion bazar, le vendredi soir… pas besoin d’aller chercher bien loin pour voir de qui on parle. C’est bien beau de se gargariser avec le Garance, mais ce festival était un ogre… de subventions. La dernière édition a couté plus de 150000€ aux collectivités sans que l’organisateur ne pérénise quoique ce soit. Alors, tout le monde était bien content d’avoir le Garance (mais sans la vente à la sauvette, hein…) mais concrètement, qu’on fait les commerçants pour « garder » la poule eux oeufs d’or? rien, nada.
      Enfin, le « soi disant » festival electro draine plus de 15000 personnes. On peut ne pas aimer ce type de musique mais quand on est commerçant, il faudrait peut-être réfléchir à comment faire pour capter ce public, à le faire venir dans son établissement…

  2. Sans opposer un festival à l’autre, il n’y a aucun rapport entre l’Electromachin qui est connu de trois pelés et deux tondus avec le Garance qui faisait parler de Bagnols jusqu’en Australie, aux Etas-Unis et en Guyane où je résidais à l’époque. Comment se fait-il qu’un exécutif laisse partir un tel festival qui avait toute sa place à Bagnols entre Uzès et Avignon qui attirent aussi un public d’initiés. Mais là n’est plus la question, il s’agit d’une question démocratique, qui a le droit de faire disparaître la fête votive, qui a le droit d’investir des sommes faramineuses dans une structure perdue dans les vignes, qui a le droit de laisser la ville dans une saleté repoussante, ce sont des questions qui doivent réveiller la conscience populaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité