Actualités

BAGNOLS Une charte pour les « éco commerçants »

Commerçants, Sitdom et ville de Bagnols lancent un label "éco commerçant" (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Commerçants, Sitdom et ville de Bagnols lancent un label "éco commerçant" (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

D’ici quelques jours, un petit autocollant vert pourrait bien être collé sur la vitrine de votre commerçant bagnolais préféré.

Un autocollant qui signifiera que ledit commerçant est devenu un « éco commerçant ».

« La ville est l’écrin dans lequel on travaille »

« L’idée de ce label a été initiée il y a longtemps par le Sitdom, explique l’adjoint à l’environnement Rémy Salgues. On l’a réimpulsé il y a quelques mois notamment car la propreté de la ville est liée à de nombreux facteurs, notamment la production de déchets. »

Un argument qui a fait mouche auprès des commerçants bagnolais, dont l’association présidée par Gabriel Girardeau est partie prenante du projet : « la ville est l’écrin dans lequel on travaille, et on veut travailler dans un lieu accueillant et propre, donc c’est une action très positive. »

Concrètement, la charte déclinera deux types d’engagements sur la base du volontariat. Une première partie « obligatoire et légale, proscrire les sacs plastiques et trier les cartons », présente le responsable de la communication du Sitdom Jérôme Buiguès, et une seconde à la carte. Dans cette partie, les commerçants signataires choisiront au moins un engagement parmi le tri de tous les déchets, le fait de privilégier l’information dématérialisée (SMS, mail) ou à défaut des imprimeries locales labellisées « Imprim’vert », sensibiliser la clientèle au respect de l’environnement ou encore privilégier les produits locaux et/ou les circuits courts. Du bon sens plus que des mesures révolutionnaires, d’autant que « beaucoup de commerçants ont déjà réfléchi à ces questions là », affirme Jérôme Buiguès.

Un « territoire zéro déchet »

Une première à l’échelle de l’agglo, qui s’insère dans « la labellisation en territoire zéro déchet, qui vise à réduire le volume d’ici trois ans », explique Jérôme Buiguès. La charte sera lancée dans les prochains jours, après une nouvelle sensibilisation des commerçants la semaine prochaine, et pourrait bien être ensuite déclinée dans les autres communes de l’agglo en fonction des retours.

Pour l’heure, elle ne concerne que les 300 commerçants sédentaires de la ville, dont la moitié sont en centre-ville, mais pas les non-sédentaires qui viennent pour le marché. « On va y réfléchir, mais c’est un tout autre travail », précise Rémy Salgues.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

 

Etiquette

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité