Actualités

NÎMES Les salariés d’Alsthom dénoncent le risque amiante

111 salariés de l'usine Alsthom de Saint Florent-sur- Auzonnet cet après-midi devant la cour d'appel de Nîmes concernant l'exposition du risque amiante
111 salariés de l'usine Alsthom de Saint Florent-sur- Auzonnet   cet après-midi devant la cour d'appel de Nîmes concernant l'exposition du risque amiante
111 salariés de l'usine Alsthom de Saint Florent-sur-Auzonnet cet après-midi devant la cour d'appel de Nîmes concernant l'exposition du risque amiante

La salle de la cour d'appel de Nîmes était bien trop petite pour accueillir les 103 anciens salariés de l'usine Alsthom de Saint Florent sur Auzonnet fermée en 2001.

Des ouvriers qui ont attaqué en justice l'entreprise qui fabriquait des grosses pièces métalliques, des diaphragmes, pour l'industrie nucléaire. En toile de fond du procès c'est l'exposition au risque amiante qui est dénoncé par les anciens ouvriers. "L'amiante faisait partie de notre environnement, souligne Alain, on s'en servait tous les jours pour que la température reste constante sur les pièces. On la découpait, on la traitait sans aucune précaution", poursuit le retraité.

Ils ont obtenus 13 000 euros chacun devant le tribunal des prud'hommes d'Alès. Aujourd'hui c'est le procès d'appel qui est instruit à l'audience de la chambre sociale. Les débats viennent de commencer. Le délibéré sera rendu dans quelques semaines.

Boris de la Cruz

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité