Actualités

IL Y A 4 ANS… Le Secours Populaire prévoyait des vacances à ses enfants

Les bénévoles du Secours populaire ont besoin d'un grand élan de solidarité pour pouvoir offrir des vacances aux enfants et des fournitures scolaires aux étudiants pour la rentrée. Photo DR/S.Ma.
Les bénévoles du Secours populaire ont toujours besoin d'un élan de solidarité pour pouvoir offrir des vacances aux enfants et des fournitures scolaires aux étudiants pour la rentrée. Photo DR/S.Ma.

Il y a 4 ans, la délégation gardoise du Secours populaire français lançait sa campagne de vacances.

L'heure des vacances est arrivée. Les camping-cars filent déjà le long des autoroutes, tout comme les voitures les coffres débordant de valises... Oui mais voilà, en France, un enfant sur trois ne sait pas ce que partir en vacances veut dire.

Un fait auquel le Secours populaire tente de remédier mais seule une poignée de petits curieux qui passaient non loin de là se sont approchés pour observer le lancement et le concert qui allait avec. "Cet été encore, nous allons permettre à des enfants de partir en vacances. Nous avons notamment un réseau de bénévoles gardois qui accueilleront des adolescents venus d'autres départements pendant deux semaines au mois de juillet." Et puis il y a, entre autres, les colonies de vacances dans les Cévennes, les stages d'initiation à la musique et au chant à l'occasion du festival de Jazz à Junas et cette journée, du 21 août, lors de laquelle le Secours populaire rassemble tout les Oubliés des vacances au Lac du Salagou.

"Le Secours populaire, ce n'est pas que l'aide alimentaire ou du secours d'urgence, c'est aussi favoriser l'accès aux vacances". Mais pour pouvoir réaliser tout cela, il faut des fonds. "Bien sûr, tout au long de notre campagne d'été nous allons participer à plusieurs événements pour  récolter des fonds. Un tiers de nos ressources proviennent des ces dons" expliquait alors la secrétaire générale de la fédération départementale.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis plus de dix ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité