ActualitésPolitique

RÉGION « Toujours plus de pression fiscale » pour les élus de la droite et du centre

assemblee-region-lrmp

Les Régions récupèrent peu à peu de nombreuses compétences mais leurs financements n’est pas toujours à la hauteur des espérances. Les élus de la droite et du centre au Conseil régional réagissent sur le nouvel impôt région.

« Le gouvernement semble enclin à renoncer à une promesse de pause fiscale faite en 2014 par le Président de la République lui-même. Cette semaine, à l’issue d’une réunion qui s’est tenue à Matignon avec les représentants de l’Association des Régions de France, Manuel Valls a annoncé la création d’un nouvel impôt régional. Ce nouveau prélèvement, qui fera partie du projet de loi des Finances pour 2017, aura pour objectif de compenser le financement du développement économique en région, lequel devrait être posé sur les mêmes bases que les taxes foncières déjà existantes et viendrait donc ainsi impacter indistinctement les ménages et les entreprises. Une nouvelle fois, contrairement à ses promesses, le gouvernement et le Président François Hollande ne manquent pas d’imagination en matière de pression fiscale. Au moment où les Français sont asphyxiés par les impôts, une nouvelle taxe s’apprête à être créée, pour compenser un déficit de budget, conséquence directe d’une réforme territoriale non préparée et totalement bâclée ! Le groupe de l’Union des Elus de la Droite et du Centre dénonce cet étranglement fiscal qui, ajouté aux précédents, relève d’une forme criante d’indécence voire d’inconscience envers les Français. Les Elus UEDC sont et resteront vigilants sur la gestion des deniers publics ».

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 38 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité