Actualités

AIGUES-MORTES Du lyrique au pied de la Tour de Constance

3 ténors et un fabuleux écrin pour écouter et entendre un art difficile à capter
3 ténors et un fabuleux écrin pour écouter et entendre un art difficile à capter

C'est un événement un peu exceptionnel mais qui sera appelé à être renouvelé. La Ville d’Aigues-Mortes organise sa deuxième édition de "Lyrique au cœur de la Cour du Logis du Gouverneur", qui accueille cette année 3 ténors exceptionnels: Julien Dran, Luca Lombardo et Sébastien Guèze.

Voici une occasion unique d’écouter un répertoire de qualité dans un fabuleux écrin à l'abri des nuisances et surtout au pied de la Tour de Constance! Au programme 3 ténors dont voici quelques mots...

Julien Dran est né en 1983 à Bordeaux. Petit fils et fils d’artistes lyriques, il commence très tôt des études musicales et entre à l’âge de 11 ans. Il débute son expérience professionnelle en juin 2005, en chantant Le Cygne dans les
Carmina Burana de Carl Orff. Engagé à l’Opéra de Marseille, il sera le ténor solo dans Le Roi David de A.Honegger pour le festival de Radio France et Montpellier l’été 2008. Julien Dran possède une des voix de ténor les plus prometteuses de la jeune génération lyrique!

Sébastien Guèze est né à Lyon mais est originaire d'Ardèche. Il a étudié le chant au conservatoire de Nîmes, poursuivant en parallèle ses études universitaires à Montpellier, ou il a obtenu une maîtrise de Commerce International. Le futur ténor décide alors de se consacrer exclusivement à la musique en intégrant le Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris. En quelques saisons, Sébastien Guèze, chante sur les principales scènes lyriques mondiales des airs tels que: Rodolfo dans La Bohême à Venise, à Bruxelles, à Liège, Cologne, aux USA, à Athènes, Paris… Il a même chanté sous la direction de Placido Domingo.

Luca Lombardo est né à Marseille, en novembre 1960. Après un bac scientifique et des études de droit, il étudie avec C.Thiolas à Trévise avant d'être lauréat de plusieurs concours internationaux. En 1993-1994, à l'Opéra de Paris-Bastille, on peut l'entendre dans La Vestale et dans Lodoïska à la Scala de Milan.  Au cours de la saison 2000-2001, il a chanté notamment Carmen (Metz, Japon, Soirées Lyriques de Sanxay), La Traviata (Tel-Aviv) et Le Roi de Lahore à Bordeaux. Il chante Les Contes d'Hoffmann à l'Opéra Bastille en septembre 2002 sous la direction de James Conlon et fait partie de la Carmen au Stade de France devant 72000 spectateurs...

Les ténors seront accompagnés au piano par Mathieu Pordoy et la présentation de la soirée sera faite par Paulin Reynard.

Tarif unique: 30 euros. Renseignements et Billetterie: 04.66.53.73.00. Place Anatole France (entrée du monument)
Ouverture du guichet le jour même dès 19h (Vente des billets dans la limite des places disponibles).

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité