A la unePolitique

THERMES DES FUMADES Visite ministérielle : Jean-Michel Baylet promet 500 000 €

Denis Bouad, président du conseil départemental, Jean-Michel Baylet, Ministre de l'aménagement du territoire, de la ruralité et des collectivités territoriales, Didier Lauga, préfet du Gard, Geneviève Coste, maire dAllègre les Fumades, et Nathalie Gauthier, directrice des Thermes. EL/OG
Denis Bouad, président du conseil départemental, Jean-Michel Baylet, Ministre de l'aménagement du territoire, de la ruralité et des collectivités territoriales, Didier Lauga, préfet du Gard, Geneviève Coste, maire d'Allègre les Fumades, et Nathalie Gauthier, directrice des Thermes. EL/OG

Les thermes des Fumades font progressivement peau neuve Après la construction d'une extension rhumatologie pour attirer une nouvelle clientèle, le conseil d'administration souhaite ouvrir un service de remise en forme et un hôtel de 60 chambres d'ici 2 ans. "C'est un autre moyen de fidéliser la fréquentation et sécuriser l'emploi. On proposera ainsi une offre double : thermal et loisir. Seule condition : il faut un hôtel digne de ce nom, qui intéresse de nombreux prestataires", assure Alain Aurèche, médecin et membre du SIVU, syndicat gestionnaire du projet.

En visite ce matin, le ministre des collectivités Jean-Michel Baylet a promis un accompagnement financier à hauteur de 500 000 €. "C'est un effort particulier issu du fonds de dotation d'équipements des territoires ruraux, d'ordinaire destiné aux collectivités", se targue le Toulousain. Et d'ajouter : "Je suis prêt à une participation plus importante l'année prochaine. Le thermalisme connait depuis quelques années un regain de succès, il faut une offre à la hauteur".

Cette enveloppe s'ajoutera aux 2 millions déjà promis par la Région, et au million accordé par le conseil départemental. Au total, 10 millions d'€ seront nécessaires à la mise en oeuvre du projet qui pourrait générer au moins 30 emplois supplémentaires.

Les élus ont profité de la venue du ministre pour évoquer un problème récurrent au sein des thermes : le manque de médecins. "Nous sommes actuellement 4, mais nous sommes à flux tendu. Idem pour les kinés. Il faut faciliter leur arrivée", insiste Alain Aurèche. "Les pouvoirs publics ne peuvent rien faire, mais on va voir", répond Jean-Michel Baylet.

Lire aussi :

ALLEGRE-LES-FUMADES Cap sur la rhumatologie à la station thermale

Etiquette

Eloïse Levesque

Eloïse Levesque, journaliste diplômée de l'université de droit et de science politique de Montpellier, à Objectif Gard depuis mars 2014

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité