Actualités

NÎMES Retour sur la semaine théâtre de l’école Georges Bruguier avec Conduite Intérieure

semaine-theatre-bruguier-2016-05

Il y a quelques semaines, à l’Ecole Georges Bruguier au Chemin-Bas à Nîmes, la Compagnie Théâtrale Conduite Intérieure a présenté la restitution des pièces de théâtre des élèves devant un public admiratif.

 

En 1999, la compagnie théâtrale Conduite Intérieure a initié cette action au départ en partenariat avec l’Ecole Georges Bruguier et le Centre Socio-Culturel et Sportif du quartier. Depuis cette date, l’action est reconduite tous les ans et fait partie du projet d’école. Chaque enfant participe donc durant trois années consécutives à l’action.

Les principaux objectifs consistent à allier les apprentissages scolaires habituels (la lecture, l'écriture, l’histoire) à d'autres formes d'apprentissages artistiques (le théâtre, le cirque, la danse, le chant) : apprendre à connaître son corps, à maîtriser ses gestes, sa voix, à contacter ses émotions. Il s’agit d’accompagner l’enfant dans une logique de réussite pour lui permettre d’explorer d’autres potentialités mais aussi de le responsabiliser face à une action à réaliser en commun et devant un public.

Cette année, cinq classes du cycle 3 (2 CM2, 2 CM1 et 1 CE2) participent à cette semaine de création à l'école primaire Georges Bruguier de Nîmes (quartier du Chemin Bas d'Avignon). Une année particulière car l’équipe pédagogique de l’école et l’équipe de la compagnie Conduite Intérieure ont décidé, suite aux divers attentats meurtriers en France de janvier et de novembre, de travailler, d’écrire et de créer textes et mises en scènes sur le thème : Liberté – Egalité – Fraternité. Les élèves stimulés par ce propos ont écrit des pièces titrées : « Je veux être libre », « Marianne », « Femmes, hommes, tous égaux », « Sur le chemin de la liberté » et « Drôle de rencontre – Bravo les enfants ».

Un long travail de recherche sur les droits – documents, films et livres – et sur l’application des lois, leur a permis de rencontrer les destins de jeunes enfants totalement anonymes et de certains personnages aujourd’hui connus mondialement – comme Rosa Parks - tous vivant et luttant pour ces valeurs fraternelles d’égalité pour tous, et de liberté de chacun.

Le spectacle a été présenté dans la cour de l’école le jeudi 16 juin devant les parents et les enfants des autres écoles du quartier.

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité