ActualitésSociété

GARD Denis Olagnon fait ses adieux à la Préfecture

Sous les yeux de son fils et de sa femme, Denis Olagnon au micro est au côté du Préfet Didier Lauga (Photo Anthony Maurin).
Sous les yeux de son fils et de sa femme, Denis Olagnon au micro est au côté du Préfet Didier Lauga (Photo Anthony Maurin).

Denis Olagnon, Secrétaire Général de la préfecture du Gard, a été nommé en l’Ille-et-Vilaine. Pour ses adieux, le Préfet et les mondes politique, économique, judiciaire et associatif se sont rassemblés dans les salons de la Préfecture.

C'est par décret du président de la République du 27 juillet dernier que Denis Olagnon a su qu'il allait être amené à prendre des nouvelles fonctions ailleurs. Ce sera à Rennes, région qu'il connaît pour avoir officier en Bretagne. "C'est ma 10ème affectation et c'est un nouveau défi à relever. Je voudrais remercier la Préfecture et ses équipes de la confiance que m'a accordé cette vénérable maison. La tâche de Secrétaire Général n'est pas un long fleuve tranquille et le Gard a une grande diversité d'activités. J'aborde ce nouveau poste avec humilité et sérieux mais les souvenirs les plus marquants que je garderai de mon séjour à Nîmes seront les périodes de crises, notamment en 2014 avec les inondations et les 4 morts. Je regrette cependant de ne pas avoir pu plus développer mon rôle de Sous-Préfet de chef lieu d'arrondissement".

Remplacé par François Lalanne, Denis Olagnon ne part pas du Gard sans laisser un bon souvenir. Si le rôle de Secrétaire Général est ingrat car méconnu et invisible du grand public, il n'en est pas moins un poste important voire primordial dans l'organigramme administratif de la Préfecture. "Chose unique en France, le chef lieu du département, Nîmes et ses environs (500000 habitants), n'a qu'un seul Sous-Préfet! Mais cela n'a pas empêché Denis Olagnon d'avoir un bilan administratif exceptionnel. Travailler avec lui aura été un réel plaisir, il était là du matin au soir avec une énorme capacité de travail. Humaniste, homme de dialogue qui a le don de convaincre, il savait aussi être patient, résistant à la pression et d'une humilité rare" affirmera Didier Lauga, Préfet du Gard.

Beaucoup de maires, de personnels de l'administration, le Président du Conseil Départemental, la Procureure de la République... Tous étaient venus rendre hommage à Denis Olagnon. Pour le Préfet Didier Lauga, "la date n'était pas idéale et tous n'ont pas pu venir mais Denis Olagnon a marqué l'histoire de notre Préfecture durant les 3 ans qu'il a passé ici, c'était le doyen et il part vers une promotion au sein d'un département plus important et chef lieu de Région".

Dans les salons de la Préfecture, lassemblée était nombreuse, signe de limportance du rôle du Secrétaire général (Photo Anthony Maurin).
Dans les salons de la Préfecture, l'assemblée était nombreuse, signe de l'importance du rôle du Secrétaire général (Photo Anthony Maurin).

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 34 ans et je suis journaliste depuis plus de dix ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité