A la uneActualités

NÎMES Présentation des toros de la Feria des Vendanges

Elus et représentants de Simon Casas Production présentaient les toros de la feria et les présidence des course à venir (Photo Anthony Maurin).
Elus et représentants de Simon Casas Production dévoilaient les toros de la feria et les présidences des courses à venir (Photo Anthony Maurin).

C'est la grande attraction d'avant feria, mais la présentation des toros des prochaines Vendanges rassurera l'aficion.

"Evidemment nous avons une pensée pour celui qui est à ma place habituellement pour assister à ce moment privilégié qu'il apprécie tant. La convalescence de Jean-Paul Fournier se déroule toujours bien, sa rééducation avance très vite! Nous avons souhaité maintenir la feria car supprimer un événement aussi important pour la ville n'aurait pas été une bonne chose. Je suis persuadé qu'on va assister à un bon cru car le taux de remplissage des hôtels en ville est satisfaisant alors qu'ailleurs tout au long de l'été, il était en chute libre" note Franck Proust, sobresaliente de Jean-Paul Fournier.

Une partie du lot du Puerto de San Lorenzo (Photo Anthony Maurin).
Une partie du lot de 9 toros envoyé par la ganaderia du Puerto de San Lorenzo (Photo Anthony Maurin).

Pour le lot de la novillada, faisons confiance à la famille Vangelisti! Leurs pupilles, voisine de quelques kilomètres, n'arriveront à Nîmes que jeudi après-midi mais il est certain que pour la présentation du fer dans l'amphithéâtre gardois, le trapio sera beau et sérieux tout en permettant aux jeunes novilleros un travail serein.

Première corrida, celle du Puerto de San Lorenzo qui aura lieu samedi en matinée. "Après ce qu'on a vu de Juan Bautista à Arles, ça devrait bien se passer!" évoque l'adjoint à la tauromachie Frédéric Pastor. Concernant la deuxième corrida qui n'en est pas une puisque c'est un solo, "Le lot a beaucoup bougé! La corrida est très sérieuse et c'est un geste fort de la part de Castella. Il ne faut pas oublier que cette ganaderia est arrivée en 2016 à répéter les triomphes" pour suit l'élu en charge.

2 des 8 Adolfo Martin, remuants, que Sebastien Castella aura au sorteo (Photo Anthony Maurin).
2 des 8 Adolfo Martin, remuants, que Sebastien Castella aura au sorteo de son solo (Photo Anthony Maurin).

Pour Curro Caro, qui s'occupe du choix des toros pour le compte de Simon Casas Production, "C'est une corrida digne de Madrid! Si ça sort bien, ça peut être une corrida historique... Sébastien Castella, en faisant ce solo, veut à tout prix triompher dans la grandeur". Des Adolfo dans le type, aux armures et aux robes assez variées. Une belle course au trapio cohérent avec cette affiche.

La corrida du dimanche matin, celle de Victoriano del Rio est elle aussi relativement bien présentée. 8 toros issus d'un élevage d'importance. "Si Simon Casas la programme, c'est pour assurer le succès des maestros!" brosse Curro Caro. Concernant l'état de santé et l'hypothétique absence d'Andres Roca Rey après son été dangereux... "Pour l'instant, il ne dit pas qu'il ne torée pas donc pour nous, il est apte!" poursuit Curro Caro qui aimerait revoir le jeune péruvien un an après sa prise de doctorat dans ces mêmes arènes.

Quelques Victoriano del Rio combattus samedi matin (Photo Anthony Maurin).
Quelques Victoriano del Rio combattus dimanche matin (Photo Anthony Maurin).

Comme pour les Adolfo Martin, les Nuñez del Cuvillo bougent pas mal alors la contrainte de les séparer et de les déplacer à plusieurs reprises était devenue... obligatoire! Pour cette dernière corrida du court cycle nîmois, "la corrida triomphale de Valladolid cet été avec Jose Tomas et Alejandro Talavante est un gage de triomphe!" conclut Curro Caro.

Les Nuñez del Cuvillo, pour la corrida dalternative et de clôture du cycle nîmois (Photo Anthony Maurin).
Les Nuñez del Cuvillo, pour la corrida d'alternative d'Adame et de clôture du cycle nîmois (Photo Anthony Maurin).

"Attention, 2 corridas sont télévisées donc ne venez pas trop tard! Il y a encore plus de contraintes qu'à Pentecôte, comptez une petite heure d'avance pour être tranquille! Il n'y aura aucun dérogation, les corridas commenceront à l'heure" termine Franck Proust.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 34 ans et je suis journaliste depuis plus de dix ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité