Actualités

PONT-SAINT-ESPRIT L’American Bike lance un appel aux dons et compte repartir en 2017

(Photo d'archives : Thierry Allard / Objectif Gard)
(Photo d'archives : Thierry Allard / Objectif Gard)

Un accident industriel : la cinquième édition de l’American Bike de Pont-Saint-Esprit a connu un gros trou cet été.

« D’habitude on tourne à 4 000 - 5 000 spectateurs, et cette année nous n’en avons fait que 216. Ça a été un week-end de descente aux enfers », explique le président de l’association des Spirit Bridge Riders Pascal Le Rouzic, organisateur de la manifestation proposée au profit des malades d’Alzheimer.

Encore 8 000 euros à trouver

La faute à l’attentat de Nice, la veille de la manifestation, mais aussi « les insultes de (l’élu communiste spiripontain, ndlr) Jean-Marie Daver, qui a dit que j’étais au FN », affirme Pascal Le Rouzic. Au final qu’importent les raisons : « on a eu un déficit de 20 000 euros, et il reste 8 000 euros à combler », poursuit l’organisateur.

« On a réussi à éliminer 12 000 euros de dettes, c’est déjà énorme », note le trésorier de l’association et président de l'Association des maires ruraux du Gard Didier Bonneaud, qui loue « le tissu industriel de partenaires et nos prestataires qui ont fait de gros efforts. » Bien, mais insuffisant, alors l’association a lancé un appel aux dons : « on a écrit à tous les députés, sénateurs et conseillers départementaux du Gard, de toutes tendances politiques confondues, explique Didier Bonneaud. On espère que ça va réagir, mais on se sent un peu seuls. » Sollicitée, la mairie de Pont a refusé de remettre au pot, et l’agglo n’a participé « qu’à hauteur de 540 euros HT », regrette Pascal Le Rouzic. Alors à côté de son appel aux dons, l’association va organiser des lotos, et peut compter sur la solidarité d’autres associations.

Une chose est sûre, c’est que les Spirit Bridge Riders ont envie de repartir pour un tour. Après Agir Pour Alzheimer, c’est une nouvelle association, créée par les Spirit, qui va reprendre le flambeau et porter le projet de centre de formation pour les aidants de malades d’Alzheimer. Ainsi, président et trésorier s’occupent de combler le déficit de l’année passée, et les autres bénévoles du montage de l’association et de la préparation de l’édition 2017 : « oui on repart, en tout cas on va tout faire pour, affirme Pascal le Rouzic. On va garder le même principe, de grands artistes nous ont contacté. » « Il faudra que les artistes jouent gratuitement », tempère le trésorier, qui compte faire une manifestation « équilibrée avant d’avoir commencé. »

Le tout pour reverser un maximum d’argent pour le projet de centre de formation : « on veut qu’il sorte de terre, beaucoup de gens me demandent quand il ouvre, et une équipe toulousaine nous a sollicité pour ouvrir une antenne des Spirits, lance Pascal Le Rouzic. Notre projet plaît réellement. »

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité