A la uneActualités

L’IMAGE DU JOUR Le « tram’bus » à l’essai autour de l’Écusson

Le tram'bus nîmois à l'essai. Photo Tony Duret / Objectif Gard
Le tram'bus nîmois à l'essai. Photo Tony Duret / Objectif Gard

Depuis une semaine, la ligne T1 du tram'bus nîmois est en phase de test autour de l'écusson.

Le 3 décembre prochain, la ligne T1 sera officiellement en service et intègrera désormais le tour du centre-ville de Nîmes avec 2,2km supplémentaires. Actuellement, cette ligne longue de 4,5km relie l'autoroute A54 à Caissargues aux Arènes. Mais avant la mise en service, plusieurs tests sont réalisés pour "s'assurer de la bonne coordination des feux tricolores et de l'accostage en station afin d'être au plus près du quai", explique Tagrid Kaddouri, responsable stratégie-réseau à Nîmes Métropole.

Les usagers constateront que le tour du centre-ville se fera à contresens de la circulation en 5-6 minutes et que six nouvelles stations verront le jour. Cette extension pourrait attirer de nouveaux voyageurs : "Il y en a actuellement 8 000 par jour, poursuit Tagrid Kaddouri. On mise sur 12 000 avec l'écusson". Il est enfin prévu que les tram'bus passent toutes les dix minutes.

Pour son grand lancement et pour le présenter aux voyageurs, le tram'bus sera gratuit le 3 décembre. Mais dès le lendemain, retour à la réalité : 1,30€ l'unité. Les tarifs dans le détail sur ce lien.

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

1 commentaire sur “L’IMAGE DU JOUR Le « tram’bus » à l’essai autour de l’Écusson”

  1. C’est agaçant sinon peu honnête de parler de tram bus ! Il s’agit en l’occurrence de bus articulés mus par des moteurs utilisant du gazole (!) et totalement dépourvus de guidage par rail. Il s’agit d’un abus de langage ! Ces bus émettent de très nombreuses microparticules particulièrement nocives pour les bronches. Rien à voir avec le tram, ils polluent et sont coûteux compte tenu de la médiocre qualité du service rendu. Ces bus auraient pu être remplacés par de simples bus articulés, comme il en circule à Nîmes depuis de nombreuses années. La desserte du centre ville n’en aurait pas souffert !
    Cette affaire de  »tram » bus illustre la manière dont les élus sont capables de s’égarer aux frais des contribuables et pour peu de résultats probants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité