ActualitésSociété

NÎMES Le CHU, roi de la culture geek?

(Photo Anthony Maurin).
(Photo Anthony Maurin).

Le CHU de Nîmes Carémeau est partenaire du Nîmes Open Game Art (NOGA) 2016.  "Le corps augmenté, jeux vidéo, handicap et e-santé" est à entrevoir du 9 au 17 décembre sur le site hospitalier.

Depuis 2012 la Ville de Nîmes et le CHU sont liés par une charte de coopération culturelle. Pour la 4ème édition du festival nîmois des jeux-vidéos et de la création numérique, la thématique abordée cette année par le CHU explore le corps augmenté sous le prisme du handicap et de la e-santé.

Si l'essentiel du salon se déroule à Carré d’Art, le public est aussi le bienvenu aux animations qu'organise le CHU Carémeau. En effet, comprendre comment la création numérique et le jeu vidéo peuvent aider à l'amélioration des
dispositifs thérapeutiques dans le domaine de la santé et du handicap est le but premier de ces actions.

Informer des avancées de la recherche médicale dans ce domaine très innovant et favoriser les contacts directs entre les acteurs de la recherche, les professionnels, les passionnés de jeu vidéo et le grand public attire les foules. Mais au CHU, en plus d'autres sujets on parle surtout des serious games, dans des domaines aussi variés que l’éducation thérapeutique, la rééducation fonctionnelle, le handicap visuel, la gérontologie et la prévention du vieillissement.

Médicament, traitement, complément au traitement, stimulant, attrayant le virtuel ou le jeu numérique peuvent êtres salutaires à la santé de chacun. Nîmes a ses spécialistes et entend les faire découvrir au grand public.

Le programme en détail:

Exposition photo de Chris SpaceBlue
Hôpital universitaire Carémeau, hall d’accueil, à partir du 09 décembre 2016.
Le travail de cet artiste consiste à inclure des personnages et des représentations de la culture Geek dans des scènes réalistes de la vie quotidienne.

Atelier jeux vidéo et Cosplay
Services de Pédiatrie : ateliers les 9 et 16 décembre, de 14 h à 17 h.
Par Marcus, journaliste, présentateur et animateur français spécialisé dans l'univers du jeu vidéo et Kayané, joueuse professionnelle, mondialement connue. Service de Pédopsychiatrie et jeunes adultes : création de masques de la culture Manga. Ateliers Cosplay animés par l’association La Japononymes (Bezouce).

Conférence "Comment le jeu vidéo est-il en train de devenir indissociable de l’innovation
médicale?"
Carré d’art Bibliothèques Jean Bousquet, salle de conférences, vendredi 9 décembre à 18h30.
Conférence inaugurale du festival, par Marcus, et le Pr Arnaud Dupeyron, chef du service de Médecine physique et de réadaptation du CHU de Nîmes.

Conférence "Handicap visuel et jeux vidéo"
Carré d’art Bibliothèques Jean Bousquet, salle de conférences, samedi 10 décembre à 16h.
Avec Nordine Ghachi, directeur créatif et technique de DOWiNO et créateur du jeu vidéo A Blind Legend, et Pierre-Alain Gagne, gérant et cofondateur de DOWiNO. Immense succès pour ce jeu sur tablette et smartphone proposant pour la première fois de jouer un héros non-voyant. Ils seront accompagnés par le Dr Luc Jeanjean, praticien hospitalier dans le service d’Ophtalmologie du CHU de Nîmes et médecin à l’ARAMAV.

Installations geeks et ludiques
Centre de Gérontologie Serre-cavalier, L’Amandier, hall d’accueil, mercredi 14 décembre.
Mise à disposition des résidents de consoles de jeux et d’un casque de réalité virtuelle.

Conférence : "Jeux vidéo et séniors : intérêts et limites"
Centre de Gérontologie Serre-cavalier, L’Amandier, salle polyvalente, mardi 13 décembre à 18h.
Une table ronde est organisée autour du rôle des jeux-vidéos et de la création numérique en réalité virtuelle dans l’accompagnement des personnes déficientes, personnes âgées hospitalisées ou en résidence, en situation de handicap ou connaissant des problèmes de santé. Les intervenants sont le Dr Florence Perrein, chef du service de Gérontologie et Prévention du vieillissement du CHU de Nîmes, le Pr Claude Jeandel, chef du service Gérontologie du CHU de Montpellier, Mélanie Peron, fondatrice de "L’Effet Papillon", conceptrice de Bliss, jeu immersif et interactif à vocation d’accompagnement de soins, Antoine Seilles, PDG de Naturalpad, start-up spécialisée dans la
production de jeux vidéo appliqués à la santé.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité