A la uneActualitésSociété

NÎMES Paul Soleillet, l’étrangeté du monde à la porte du Gard

Paul Soleillet en 1884 soit 2 ans avant sa mort.
Paul Soleillet en 1884 soit 2 ans avant sa mort.

Nîmes a eu son explorateur en la personne presque oubliée de Paul Soleillet. Une grande partie de l'Afrique inexplorée a été découverte sous ses yeux.

Le 19ème siècle a été celui des découvertes européennes de continents peu connus... Le premier d'entre eux, le plus secret et le plus chaud, l'Afrique, sera même le continent de tous les rêves inassouvis. Entre royaumes mythologiques et trajets incertains, on fantasme l'Afrique plus qu'on ne la connaît.

Excusez du peu mais Jean Joseph Marie Michel Paul Souleillet est né à Nîmes. Certes cela remonte à l'an de grâce 1842 mais le bonhomme a sillonné le nord de l'Afrique en quête de découvertes. Il n'est pas resté dans les annales mais a contribué à de nombreuses et futures collaborations entre les peuples.

A un an de mourir, Soleillet sétait laissé pousser une longue barbe... Aujourdhui, il serait à la mode!
Soleillet et sa longue barbe, un an avant sa mort... Aujourd'hui, il serait à la mode!

Mais revenons en arrière... Son amour pour l'Afrique, Soleillet le tient peut-être des livres qu'il avait l'habitude de dévorer. Les lignes de René Caillié et de Mungo Park l'intriguent, le fascinent et lui font miroiter des horizons lointains, infinis et souvent méconnus voire inconnus.

Le grand départ ne tarde pas à venir pour le natif de Nîmes. Après le décès d'un proche, le garçon s'en va pour le Maghreb (Tunisie et Algérie) qu'il sillonne quelques temps. Il apprend l'arabe, les rudiments du coran et se collent au plus près des us et coutumes de la région. Les populations qu'il visite échangent avec lui de nombreuses choses et semblent l'apprécier.

A lemplacement de lactuel monument au Morts square du 11 novembre) puis au Bosquet des Jardins de la Fontaine, il ny a plus de traces visibles à Nîmes de son enfant explorateur.
A l'emplacement de l'actuel monument au Morts (square du 11 novembre) puis au Bosquet des Jardins de la Fontaine, il n'y a plus de traces visibles à Nîmes de son enfant explorateur. Le buste en bronze a connu les affres de la guerre.

En Tunisie pendant une longue période durant laquelle le choléra fera des ravages, il refuse de rentrer au pays et s'intègre parfaitement au mouvement sanitaire qu'il fonde. Ambulances et soins, les idées du Nîmois sont reconnues par le peuple et permettent peut-être de sauver de nombreuses vies. Il ne rentrera en France qu'une fois la guerre de 1870 déclarée... Quelques batailles plus tard, le simple soldat explorateur retourne sur le continent africain.

Il poursuit sa traversée du Maghreb mais descend plus au sud, allant au-delà du Sahara qu'il traverse sans tente ni sac de couchage, simplement vêtu comme un bédouin et dormant à la belle étiole. Il est le premier européen à réaliser l'exploit et ouvre de nouvelles voies commerciales qui serviront bien longtemps!

D'Obock (Djibouti) au Sénégal en passant par Aden (où il meurt d'insolation en 1886) et Kaffa, le Nîmois va et vient de long en large et soutient la naissance d'un chemin de fer transsaharien qui pourrait drainer tout le commerce de la région et permettre une certaine croissance économique du territoire. Même le jeune mais grand Arthur Rimbaud comprend la vision du petit nîmois anonyme. Il s'associe à lui et prépare une expédition un peu spéciale, une livraison de fusils à Choa en 1886. Hélas, Soleillet meurt...

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité