A la uneFaits Divers

AU PALAIS Il flanque une volée à sa mère venue le border

Tribunal d'Alès. EL/OG
Tribunal d'Alès. EL/OG

Antony, 26 ans, est aujourd’hui en prison pour avoir violemment frappé sa mère en novembre dernier à Alès.

3 heures du matin. Antony, qui est revenu vivre chez sa mère après une rupture, se réveille. Sa couette est tombée au sol. L’homme, âgé de 26 ans, appelle sa mère et lui ordonne de replacer la couverture sur lui. Les yeux embués par la fatigue, la maman trébuche sur une table et quelques objets dégringolent. L’incident, pourtant anodin, fait entrer Antony dans une colère noire.

Il se lève et gifle sa mère. Celle-ci se protège avec un balai, mais son fils est hors de contrôle. Il la roue de coups de poings et de pieds alors qu’elle est au sol. La victime parvient à s’extirper de ses griffes et se réfugie chez une voisine. Le lendemain, œdèmes au visage, ecchymoses aux côtes et aux genoux, elle porte plainte. « Il avait tellement la rage qu’il bavait », raconte la maman aux enquêteurs.

Dans le box, le prévenu reconnaît les faits. Et lorsque la présidente du tribunal, Annabelle Ledrapier, lui demande de s’expliquer, il répond :

- J’ai fait ça parce-que j’avais la rage de plus être avec ma copine.

- Mais elle n’y peut rien votre mère !, poursuit la présidente.

- Oui mais je voulais pas finir comme elle car elle s’est séparée de mon père, rétorque Antony.

S’il ne veut pas « finir comme elle », il envisage néanmoins de retourner vivre chez sa mère dans le cas où il serait libéré : « Elle m’a dit qu’elle était d’accord et qu’elle m’en voulait pas. Et puis maintenant j’ai compris que ça sert à rien de s’énerver », assure l’accusé. Présente dans la salle d’audience, la maman confirme être prête à accueillir son fils.

Mais le tribunal en décidera autrement. Déjà condamné à deux reprises pour des faits de violences conjugales, elle prononce une peine de huit mois de prison, avec obligation de soins.

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité