ActualitésPolitique

BEAUCAIRE 400 000 euros investis dans la sécurité

Le maire Julien Sanchez était accompagné des représentants des forces de l'ordre pour annonçait les nouveaux investissements de Beaucaire en matière de sécurité.
Le maire Julien Sanchez était accompagné des représentants des forces de l'ordre pour annoncer les nouveaux investissements de Beaucaire en matière de sécurité.

Le maire de Beaucaire Julien Sanchez a annoncé ce jeudi matin la création de moyens supplémentaires pour lutter contre la délinquance et le trafic de drogue.

Alors que la commune de Beaucaire comptait 13 agents de la police municipale, ils seront désormais 23 au total dans les prochaines semaines à tourner 24h sur 24 comme ils le font depuis le 1er décembre 2016. Un investissement auquel vient s'ajouter la création d'une brigade canine et la modernisation du réseau de vidéoprojection avec l'installation de huit nouvelles caméras dès l'été 2017 et après validation du Préfet.

Coût total de l'opération : 400 000 euros. "C'est un lourd investissement car cela représente plus de 15 % de nos investissements annuels, mais c'était l'une de nos priorités identifiées pendant la campagne" précise le maire. Autre modification, le changement de locaux de la police nationale installée à Beaucaire qui compte trois agents disposant jusqu'ici d'un bâtiment de 600 m2."L’État va mettre en vente ce bâtiment qui était disproportionné pour seulement trois agents." Désormais basée place Vieille, tout comme la police municipale installée rue Nationale, c'est un maillage global du centre ville qui tenait à cœur la municipalité. "C'est intéressant car c'est ici qu'il faut concentrer tous nos efforts" poursuit Julien Sanchez.

Avec un total de 42 caméras, bientôt porté à 50, surveillées en permanence par deux agents (soit dix agents dédiés) le maire Julien Sanchez espère endiguer les trafics de drogue qui persistent. "Le problème c'est que c'est une économie parallèle donc il n'y a pas de volonté politique nationale de s'attaquer à ces sujets. J'ai d'ores et déjà demandé un rendez vous au nouveau Procureur de la République pour évoquer le sujet avec lui, car la justice doit être ferme sur ces sujets." Avec 23 agents de la police municipale sur un objectif de 25 à la fin du mandat, le maire Julien Sanchez se félicite d'y être parvenu "sans augmenter les impôts."

Etiquette

Baptiste Manzinali

Diplômé de l'ESJ, passionné d'actualité en général, musique, football, cinéma, jeux vidéo et civilisations anciennes.

4 réactions sur “BEAUCAIRE 400 000 euros investis dans la sécurité”

  1. Triste de voir que la police nationale se réduit au profit de la police municipale qui n’est pas une véritable police républicaine c’est à dire au service de tous. Les polices municipales sont , pas seulement à Beaucaire, des polices trop liées à celui qui les embauche c’est à dire le maire. Avec un Etat qui ne remplit pas son rôle en matière de sécurité , on est en train de créer , surtout dans les villes , un corps « sécuritaire » inféodé au maire . C’est dangereux pour la démocratie , pour l’égalité de tous les citoyens devant la loi. La tentation du shérif local avec sa milice est une des dérives possibles. On le constate ici ou là avec les excès de zèle de policiers municipaux recrutés sur des critères non professionnels.

    1. Monsieur Manolo, vous devriez pas emmètre des propos sans connaitre réellement votre sujet ! Renseignez vous sur ce que sont les policiers municipaux et je ne pense pas qu’il est bon justement pour la démocratie que vous citez, de critiquer un service qui apporte quoi que l’ion en dise sa contribution à la sécurité de tous !
      Cordialement

    2. Il n’y a rien à ajouter tout est dit.Mr Manolo résume bien les risques encourus en raison des restrictions imposées par le gouvernement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité