ActualitésSports Gard

ALÈS Le contre-la-montre, classique de l’Étoile de Bessèges

Présentation du contre-la-montre, final de l'Étoile de Bessèges. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard
Présentation du contre-la-montre, final de l'Étoile de Bessèges. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

La 47e Étoile de Bessèges se déroulera du 1er au 5 février 2017. Comme chaque année, la course cycliste d’achèvera par le traditionnel contre-la-montre à Alès.

11,9 kilomètres à parcourir le plus vite possible entre la place Henri Barbusse et le site de l’Ermitage. Le contre-la-montre individuel alésien, prévu dimanche 5 février à partir de 14h, marquera le final de l’Étoile de Bessèges. Pour l’occasion, la capitale des Cévennes vivra au rythme de la course tout au long de la journée. Dès 9h le matin, le départ de la course cyclosportive amateur (85 kilomètres), sera donné sur le parvis du Cratère, où un village vélo sera aménagé. Le public y trouvera des marchands de cycle, des vélos d’antan, des animations et un grand jeu-concours. A 11h15, il faudra être sur le quai Boissier de Sauvages pour l’arrivée de l’épreuve cyclosportive, avant un retour devant le théâtre pour la remise des trophées.

Pour ceux qui veulent rejoindre l’Ermitage, des navettes gratuites feront le trajet jusqu’au sommet, de 11h10 à 13h45. Elles partiront des parkings de l’avenue Jules Guesde, du rond-point de La Rotonde et de la place Gabriel Péri toutes les cinq minutes. A pied, il est également possible de monter l’Ermitage par le faubourg de Rochebelle et le chemin du Puech des Fabres. Un retour en navettes sera organisé à partir de 16h30, pour être à 17h devant le Cratère à la remise des prix en présence de miss Alès et de ses dauphines. Nouveauté cette année : la présence de France Télévisions en direct !

Une telle organisation nécessite la mobilisation de 80 agents de la collectivité, qui assureront le bon déroulement de la journée. L’Étoile terminée, il faudra « faire les comptes ». Roland Fangille, organisateur et fondateur de l’événement, ne masque pas son inquiétude. « Nous verrons si nous sommes capables de rattraper le déficit et de repartir pour une nouvelle édition », déclare-t-il. Mais le fondateur de l’événement semble déjà avoir une idée derrière la tête : « Alès a fait un effort supplémentaire pour être encore avec nous. Peut-être que Monsieur le maire voudra pendre les cinq étapes l’année prochaine… ». Réponse dans plusieurs mois.

Lire aussi :

ALÈS L’Etoile de Bessèges 2017 roule à l’économie 

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité