Actualités

NÎMES La fête de la truffe, le succès du début d’année

De gauche à droite : Bruno Dupuy, Michel Tournayre et Dominique Granier. Photo Tony Duret / Objectif Gard
De gauche à droite : Bruno Dupuy, Michel Tournayre et Dominique Granier. Photo Tony Duret / Objectif Gard

Chaque année, c’est la même. La ville de Nîmes organise la fête de la truffe et chaque année, quelque soit le temps, le public est au rendez-vous. Il faut dire que la manifestation le mérite : elle est simple, conviviale et surtout incroyablement appétissante.

Sur la place du marché, 24 exposants, essentiellement des trufficulteurs, proposent leurs produits à la vente. Cette année, les étaliers ont pris avec eux une trentaine de kilos. Question prix, il faut compter environ 1 000€ le kilo mais, rassurez-vous, il y en a pour toutes les bourses, comme le confirme le président de la chambre d’agriculture du Gard Dominique Granier : « Il faut démocratiser la truffe. Avec quelques grammes, on peut se faire plaisir. A 20-30€ on a un beau produit ». A ses côtés, Bruno Dupuy, qui gère la manifestation, est « ravi » que les nîmois viennent nombreux à ce rendez-vous qui permet par la même occasion de mettre en avant d’autres produits comme le safran de Vergèze, des calissons géants, des macarons, des beignets d’oignon ou des petits pâtés nîmois au foie gras et à la truffe délicieux.

Les truffes noires de la place du marché. Photo Tony Duret / Objectif Gard
Les truffes noires de la place du marché. Photo Tony Duret / Objectif Gard

Pour ceux qui ont plus de temps, de nombreux restaurateurs (*) du centre-ville jouent le jeu et proposent une carte adaptée avec des produits à base du produit star du week-end. Pour les curieux et/ou gourmands, la manifestation se poursuit toute la journée de dimanche de 9h à 18h.

* La liste des restaurateurs : LE LISITA, LE SKAB, LE WINE BAR, CHEZ HUBERT, TIO PP, L’ETOILE, L’AVENTURE, LE P’TIT NIMOIS, LE PASEO, PATISSERIE COURTOIS, LE MOGADOR, LE PETIT BEC, LE VINTAGE, LE PASSAGE DE VIRGINIE, LA CASA BLANCA, LE CAFE DE FLORA, LA CAMARGUE, RESTAURANT CROIZARD, A LA TCHATCHE, L’IMPREVU, LA FOURCHETTE DES ARENES, PATES FRAICHES, BARIO LATINO, LE 421, GARD O VIN, LA BRASSERIE DES ANTONINS.

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité