ActualitésSociété

NÎMES D’Jal, l’humeur de l’humour universel

Djal, son humour universel, ses accents multilingues, sa fraîcheur pétillante et son spectacle Just Djal raviront les curieux qui ne les connaissent pas encore (Photo DR).
D'jal, son humour universel, ses accents multilingues, sa fraîcheur pétillante et son spectacle Just D'jal raviront les curieux qui ne les connaissent pas encore (Photo DR).

Dans le cadre de la Feria du Rire, D'jal se produira le 5 avril prochain sur les planches de l'Auditorium de l'Atria. Un spectacle juste déjanté, juste drôle, juste frais, juste à l'image de D'jal quoi. Interview.

D’jal est un gars sympa, empli de bonhomie et qui remue sans cesse. En plus des ces quelques vertus, il a un humour intergénérationnel qui ne laisse personne indifférent. Cependant, n'ayant pas encore les pass médiatiques de quelques privilégiés, il reste sur sa scène, à tourner depuis des années et à se faire un vrai public de coeur et de rire.

Un CV rapide pour les lecteurs qui ne vous connaissent pas encore?

Je suis humoriste à plein temps, troubadour connu grâce à un sketch et depuis quatre ou cinq ans, je fais tourner ce premier spectacle un peu partout en France comme à l'étranger. J'aime la scène, il n'y a pas mieux, c'est important et si je fais ce métier, c'est pour ça. J'aime créer et m'amuser, je pense que c'est là que j'excelle, j'aime les gens et j'aime jouer dans les petites et les grandes salles.

 

Vous n'êtes pas à votre premier essai à Nîmes. Le spectacle tourne bien? Vous avez d'autres projets en vue?

Non, en effet, ça fait plusieurs fois que je viens à Nîmes. Actuellement, le spectacle touche à sa fin et ce sont les toutes dernières représentations avant la captation DVD. Je me lance bientôt dans une nouvelle grande aventure. Du cinéma, des séries, du théâtre... J'ai beaucoup de projets mais j'ai de la peine d'arrêter ce spectacle. J'aime le rapport avec le public et je veux revenir le plus rapidement possible.

 

Just D'Jal est un spectacle autobiographique mais pas que...

Oui, c'est en quelque sorte un spectacle autobiographique où mes parents jouent un rôle important dès le début. Ils sont notre soleil et nous, leurs enfants, on gravite autour. Je l'explique et j'en parle avec une autre sensibilité mais c'est surtout un spectacle français! Je montre la France dans sa diversité, ce pays que je sillonne depuis des années, que je connais bien et qui est incroyable. D'une région à l'autre, les gens sont différents et j'aime découvrir ces mentalités. Ce spectacle est un hommage à la France diverse et variée.

 

Quels sont les thèmes que vous abordez?

Il n'y a pas de thème précis, juste des situations. Le sketch qui m'a fait connaître m'a aussi obligé à trouver d'autres personnages forts dans d'autres situations. Je suis avec le public, c'est ma folie dont on parle et mon public aime ça. Tout le monde entre 7 et 77 ans peut être touché par mes sketchs. Ça me fait de la peine quand les gens ne comprennent pas ce que je veux dire c'est pour cela que j'essaie d'être universel. En fait, c'est un joyeux bordel organisé. Je me renseigne sur l'endroit où je joue, je fais ma propre première partie, on parle de la crise et du fait que je sois un crevard, on parle aussi beaucoup de voyages, des Portugais... En fait, ce spectacle est organique, vivant, j'ai une base écrite d'1h mais il dure entre 1h15 et 1h30. Si je m'amuse sur scène, ça se voit et du coup le public s'amuse aussi. J'aime me mettre en danger, je ne suis pas un robot!

 

Je suis actuellement au soleil et en terrasse... Que connaissez-vous de Nîmes et du Gard?

Je suis surtout dégoûté mais tout va bien! Ici, il y a quelques maigres rayons de soleil mais pas de quoi se mettre en terrasse, j'envie Nîmes et les Nîmois. Sans rire, vous êtes incroyable! Pour moi, Nîmes c'est le soleil, la gastronomie, le bon temps, l'accent, les arènes... Vous êtes fier de votre région et pour le Parisien que je suis, c'est un sacré antagonisme. C'est amusant, nous sommes des loups mais nous devons faire partie d'une meute pourtant, on a tous les mêmes pratiques!

 

Un petit mot pour les lecteurs?

Qu'ils viennent, je les attends et je suis sûr qu'ils repartiront du spectacle avec la banane! C'est une grande fête pour laquelle je garantis le rire non-stop du début à la fin. Après autant d'années à tourner, c'est que le spectacle doit être bon, c'est que du bonheur je vous dis!

 

Le mercredi 5 avril à 20h30 à l'Auditorium de l'hôtel Novotel Atria dans le cadre de la Feria du Rire. Entrée 32 euros. Info et résa au 04.67.50.39.56 ou dans les points de vente habituels.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité