A la uneActualitésPolitique

FAIT DU JOUR Jean-Paul Fournier : « Il y a des moments où on pète les plombs »

(Photo Coralie Mollaret).
Les Républicains Franck Proust, Jean-Paul Fournier et Julien Plantier. Poussé par ses paris, le trentenaire est dissident divers Droite sur la première circonscription du Gard. (Photo Coralie Mollaret)

Contre l’avis de son parti, le sénateur-maire (LR) de Nîmes refuse de soutenir Thierry Procida, pour les Législatives sur la 1ère circonscription. Autoritaire et déterminé, il pousse la candidature dissidente de son jeune adjoint aux Sports, Julien Plantier. 

Objectif Gard : La Présidentielle, c’est dans trois semaines. Ancien sarkozyste, vous soutenez François Fillon. Un choix par défaut ?

Jean-Paul Fournier : J'ai toujours dit que je soutiendrai le vainqueur de la primaire de la droite et du centre. L’ex-Premier ministre est le candidat des Républicains. Je suis à fond derrière lui. Alors oui, je suis conscient qu'il a eu quelques problèmes. Mais ces histoires-là ne vont pas sortir demain… Être mis en examen (pour détournement de fonds publics, NDLR) ce n’est pas une condamnation. Ça lui permet d'avoir accès à son dossier et de mieux se défendre. Aujourd’hui, c’est le candidat qui a le discours le plus abouti. Il a encore trois semaines pour faire la différence.

La probité en politique, n'est-ce pas important ? Ne pensez-vous pas que c'est ce qu'attendent les électeurs ?

Oui, c'est important. Mais dans le cas de M.Fillon, je pense qu'il n'y a pas eu d'emploi fictif. Il a embauché sa femme et ses enfants : tout le monde peut le faire. C'était autorisé.

L’avez-vous déjà fait ?

Non. J'ai des attachés parlementaires. Mes enfants ont un emploi, il n'y a aucune raison que je les fasse travailler avec moi. Certes, avec ma femme, ils militent, mais ça s’arrête là. Je sépare vie privée et vie politique. J'ai une famille dont je suis très proche, et avec laquelle je m'entends bien. Je souhaite conserver cette relation.

« Mon parti, je ne le quitterai pas, lui peut-être que oui »

Parlons des Législatives. Sur la 1ère circonscription le torchon brûle avec l’UDI… Pourquoi aller contre la décision de votre parti, en soutenant la candidature de Julien Plantier ?

D’abord, j'estime qu'Yvan Lachaud (ex-député UDI de la 1ère circonscription et président de Nîmes Métropole, NDLR) n'a pas tenu sa parole. Je lui en veux. Dans notre accord des Municipales de 2014, il avait dit qu'il serait candidat aux Législatives de 2017. Si tel avait été le cas, je l'aurais soutenu. Mais là, M.Lachaud fait la promotion de la candidature de Thierry Procida. C’est malhonnête de sa part… Aujourd’hui, j'ai décidé de soutenir un candidat qui est mieux placé que M.Procida et qui a plus de charisme !

M.Procida appréciera… Mais, vous ne répondez pas à la question. 

(Il sourit) Il y a des moments où on pète les plombs, que voulez-vous… Ça ne me fait rien de me mettre en dehors du parti pour ça, c'est clair !

Vous n'avez plus grand chose à perdre aujourd'hui... Vous ne voulez plus être sénateur, ni député…

Mon parti, je ne le quitterai pas, lui peut-être que oui. Mais sur ce sujet, j'ai des idées arrêtées. Entre Procida et Plantier, il n'y a pas photo. D’ailleurs, je suis secrétaire départemental et sénateur Les Républicains. Julien Plantier aura mon logo sur son bulletin de vote…

Ah non, c’est impossible. Il sera divers Droite. 

Je le mettrai ! Ils n’auront qu’à me le faire enlever.

Certains de vos proches, de vos lieutenants (Richard Flandin, Richard Tibérino…) ne partagent pas cette stratégie… 

…Ils ne la partagent pas ? Ils seront bien obligés de la partager ! Attendez, M.Flandin, M.Tibérino soutiendront M.Plantier ! Dans la vie, il faut savoir ce qu'on veut : on ne peut pas avoir le beurre et l'argent du beurre.

« L’UDI, ce sont des marchands de tapis ! »

Finalement, votre animosité à l'égard d'Yvan Lachaud est telle, que vous êtes prêt à offrir un boulevard au Front National…

On verra au second tour. Avant, il y aura un premier tour.

Si Julien Plantier perd, sera-t-il légitime en 2020 pour la mairie ?

Je ne sais pas du tout ce qu'il va se passer. C'est un peu loin.

En fait, vous ne songez pas vraiment à l’avenir... Vous pensez surtout à régler vos comptes avec M.Lachaud. 

Quand on s’engage, on tient ses engagements. L’UDI, ce sont des marchands de tapis ! Regardez avec François Fillon, ils ont quitté le navire pour revenir ensuite. Ce n’est pas très courageux.

Autre circonscription où ça a été difficile… La 4ème : l'Alésien Christophe Rivenq, investi par le parti, renonce. C'est l'adjointe d'Alès et conseillère départementale, Valérie Meunier, qui se présente. Quel regard portez-vous sur cette stratégie ?

Je ne sais pas pourquoi ils ont mis cette petite Valérie Meunier, qui ne demandait rien, d'ailleurs. Elle est affaiblie... Elle va au casse-pipe. J'ai l'impression qu'ils font plaisir au député PS Fabrice Verdier… Peut-être qu’ils ont conclu un marché avec Verdier en s'achetant une tranquillité pour les municipales à Alès ! Après, moi, je ne suis pas dans le secret des dieux.

*Troisième et dernière partie de l'interview du maire de Nîmes à découvrir ce lundi à 12h... Restez connectés !

Propos recueillis par Anthony Maurin, Abdel Samari et Coralie Mollaret.

Relire aussi : FAIT DU JOUR Jean-Paul Fournier : « Je serai peut-être candidat en 2020 ! »

LÉGISLATIVES Les Républicains à l’offensive sur la 1ère circonscription

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Vous aimeriez aussi

18 réactions sur “FAIT DU JOUR Jean-Paul Fournier : « Il y a des moments où on pète les plombs »”

  1. Voila pourquoi les gens ne veulent plus les partis politiques. Un tel comportement est purement scandaleux. Mais bon c’est très bien surtout qu’il ne change rien, les élections approchent avec son lot de surprises et après Fournier ne pèsera plus rien.

  2. C’est vrai que la différence entre mise en examen et condamnation, il est bien placé pour la connaître!
    Entendre un politicard condamné pour prise illegale d’intérêt parler de probité… lol

  3. Très bonne position du Maire de Nîmes !
    Marre des calculs politiques, enfin de la franchise et des paroles sincères ! Bravo et bonne chance dans ce combat !

  4.  » Mais dans le cas de M.Fillon, je pense qu’il n’y a pas eu d’emploi fictif. Il a embauché sa femme et ses enfants : tout le monde peut le faire. C’était autorisé. »
    Quelle incroyable mauvaise foi !! Ces LR ne méritent qu’une chose, c’est de se prendre un veste (pas une veste de chez Arnys !!) aux prochaines élections.Quant à Plantier et Procida ils sont tous les deux aussi nuls.

  5. C’est incroyable cette attitude de Fournier !! Pour qui se prend-il ? Un petit roitelet de province dans lequel tous les candidats doivent venir manger dans la main ? Cette mentalité est insupportable !! Ras le bol de tous ces élus qui se croient sortis de la cuisse de Jupiter et qui veulent dicter leur loi à tout le monde. Qu’ils dégagent !!

  6. Il est temps que ce cacique qui gère saville , son urbanisme avec le réseau Cobaty passe enfin la main et donne ainsi une chance à la démocratie locale de respirer un peu mieux. Faut en finir avec les vieux barons des Cévennes ou de Nîmes.

  7. Ce que mon expérience à la fac m’a apprise c’est que généralement, c’est ceux qui achetent les tapis qui passent leur temps à négocier le prix du tapis à la baisse pour ne pas payer son prix réel!

  8. Fournier est devenu sénile, il n’a plus rien à perdre, du coup il mène ses guerre personnelles ouvertement! Il faudrait qu’il se rappele que c’est simplement un politicien de province, et non pas le President des Lr! En tout cas une chose est sûr, c’est que mon entourage et moi ne voteront plus Fournier! Il est à l’âge de la retraite et il devrait se reposer maintenant

  9. Jean Paul Fournier en défenseur de Valérie Meunier alors qu’il a la même stratégie avec Julien plantier ! On sacrifie pour mieux assurer les prochaines élections… elle est belle la popotte politicienne

  10. Quelle tristesse de voir que cet homme a complétement perdu la tête.
    En fait il se fout de l’intérêt publique. Il n’y a que le sien qui compte.
    Quitte à sacrifier ses amis comme le jeune Plantier.
    Tibérino et Flandin apprécieront de passer pour des paillassons sur lesquels on s’essuie.
    Fournier ne restera pas dans l’histoire de Nîmes, sauf sur les registres du tribunal.

  11. Fournier & Plantier : même combat, même médiocrité.
    Ils soutiennent Fillon, tant mieux pour Fillon, mais pas tant mieux pour eux ou pour Nîmes !
    Quelle est la profession de Monsieur Plantier : fonctionnaire d’Etat ? Si oui, quelle peut être sa situation en qualité d’enseignant ? Sauf erreur, il n’a pas été qualifié par le CNU. Docteur en droit c’est un grade, pas une fonction. Comment a t-il été recruté et par qui ? Travail à Nîmes : un passe-droit ?
    Qui peut nous éclairer ?
    Monsieur Plantier aurait-il déjà, comme Fillon et Fournier, des casseroles ?

  12. Le problème chez ses seigneurs locaux c’est leur fin de règne!!! Il préfère laisser derrière eux le cahot pour dire après « vous voyez quand j étais le patron »!!! C’est minable et tous les courtisans suivent le chef jusqu’au bout en ne comprenant pas qu’ils sont sacrifiés sur l’hôtel du pouvoir perdu.

  13. Fournier aveuglé par Lachaud en devient pathétique. Après moi le chaos. Plantier ne représente strictement rien. Il est la marionnette de Fournier. Nous verrons bien les résultats des législatives.

    Et quoique puisse dire Fournier il sera comptable des résultats pour son parti. Là aussi on ne peut pas avoir le beurre et l’argent du beurre.

  14. Un peu de respect pour les personnes âgées, JP Fournier en fait partie.
    Il souffre probablement de sénilité et à tout le moins il manque de réalisme.
    Le corps électoral jugera. Le sénateur Fournier ne sera personnellement plus candidat à rien, sauf au repos dont il a tant besoin ! Heureusement, il va jouir de revenus confortables pour sa future retraite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité