A la unePolitique

LÉGISLATIVES Les Républicains à l’offensive sur la 1ère circonscription

Photo : Coralie Mollaret.
Photo : Coralie Mollaret.

Entouré de Jean-Paul Fournier et de Franck Proust, le jeune adjoint aux sports de Nîmes, Julien Plantier, a lancé jeudi soir sa campagne pour Les Législatives. 

Du beau monde, à la Brasserie des Antonins. Près de 300 personnes (selon les organisateurs) se sont bousculées pour soutenir Julien Plantier qui lançait sa campagne pour les Législatives. Pré-investi en juin sur la 1ère circonscription, le protégé du clan Fournier a de l’ambition : « Beaucoup m’ont dit que j’étais trop jeune, que je partais trop tôt… Ne doutez pas de ma volonté à représenter à l’Assemblée nationale les intérêts de cette circonscription et de ma famille politique ».

Le premier adjoint nîmois Franck Proust n’a pas tari d’éloges sur son ex-directeur de campagne aux cantonales de 2011 qui l’a propulsé, l’année dernière, au poste de président de groupe à la Ville : « c’est un bon produit politique. Il est beau, il s’exprime bien et il apprend très vite. Julien, il faut faire cette campagne parce que quoi qu’il arrive tu vas marquer les esprits ».

Pour l'heure, le candidat n'a pas la certitude d'être confirmé dans cette circonscription, historiquement réservée au centre. Le conseil national Les Républicains du 14 janvier devrait toutefois en dire davantage. 

L’Agglo ou la circo

En attendant, le microcosme politique s'agite. Les Républicains avaient concédé à Yvan Lachaud l’investiture sur la 1ère circonscription et la présidence de Nîmes Métropole, dans le cadre de l’accord pour les Municipales 2014. Seulement, la loi sur le non-cumul est passée par là, ouvrant une fenêtre de tir aux Républicains. Pour le stratège politique qu’est Jean-Paul Fournier, l’affaire est simple : Yvan Lachaud doit choisir entre la présidence de l’Agglomération et son investiture, la droite récupérant le poste vacant.

Persuadé « qu’Yvan Lachaud n’a pas envie d’aller aux Législatives », l’édile nîmois analyse les tergiversations de son adjoint aux finances comme une « tentative de faire diversion » pour conserver la circonscription dans le giron de l’UDI. Celle-ci pourrait alors être attribuée à un autre centriste comme Thierry Procida. Mais pas question pour les Fourniéristes : « Il y a eu des accords. Nous, nous avons l’habitude de les respecter, c’est dans notre éducation ! », revendique Franck Proust, « si Yvan Lachaud y va, nous devrons préparer la succession à l’Agglo ». Certains n'attendent que ça... 

Coralie Mollaret

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

8 réactions sur “LÉGISLATIVES Les Républicains à l’offensive sur la 1ère circonscription”

  1. Qui est ce Plantier dont on nous rebat les oreilles ?
    Il n’a a priori pas davantage de légitimité que le Président Lachaud, grand mathématicien spécialiste du transport urbain et peri-urbain,kancien député du Gard et qui plus est, soutien récent du Président Sarkozy-Bismuth, récemment renvoyé devant ses juges… Vive la France !

  2. Le Plantier de bâton !

    En cette période de grand froid, certains vont avoir le cul-cul qui pique. Le jeune loup sans expérience va commencer par manger son beau chapeau. Histoire d’acquérir un peu d’expérience comme il se doit.
    Sortie de Nîmes et à Paris, personne ne sait qui est Plantier.
    Allez hop, à la trappe.

  3. Ce n’est pas de Julien Plantier dont il s’agit ici, candidat potentiel dont on ne peut nier les qualités ni la volonté d’implication dans l’exercice d’un éventuel mandat de député. Il s’agit ici de respecter simplement un accord majoritaire valable pour tout le Gard, accord de cohésion qui existe depuis nombre d’années entre l’UMP et l’UDF (ou aujourd’hui entre Les Républicains et les partis centristes qui leur ont succédé). Et cet accord majoritaire entre la droite et le centre réserve ±2/3 des sièges à pourvoir (ou des candidats à la candidature) au profit des adhérents LR et ±1/3 au profit des partis centristes. Qu’un candidat centriste soit empêché d’être de nouveau candidat pour des raisons extérieures (par exemple une règle nouvelle sur le cumul des mandats), ce même siège qui lui était réservé n’est nullement « libéré » au profit d’un candidat LR mais doit être mis à la disposition d’un autre candidat centriste. Quand on parle de vouloir « respecter ses engagements », ceux-ci ne peuvent avoir un caractère discriminatoire selon le type d’élection dont il s’agit. Nul parti politique politique n’est en droit d’imposer de règles nouvelles selon les circonstances au détriment d’autres partis associés au sein d’une même majorité.

  4. On ne peut que partager l’avis de Monsieur Vandeville sur la nécessité ou mieux, sur l’obligation morale de respecter les accords passés, c’est à dire la parole donnée.

  5. Comment voulez vous que les accords soit respectés avec les républicains, 2 pour acheter le gâteau 1 seul pour le manger c’est ça les républicains,en ce qui concerne le petit Plantier il commence une vie sans morale,il écrase même ses amis républicains,simplement TPMG ( tout pour ma gueule) c’est un pur produit fournier ou je passe l’herbe ne repousse pas, mais la politique change, il y a des électeurs même chez les républicains qui ne sont pas d’accord

  6. Qu’est-ce que vous avez tous contre le petit Plantier ? Jusqu’ici, il s’est très bien débrouillé, il a plein de potes jeunes (ceux la mêmes qui payent ma retraite). Chacun son tour, ça nous changera de nos vieux cons qui ne servent qu’à faire gagner la gauche, si vous me permettez de vous le rappeler…

  7. Il est clair que ce Plantier n’est pas  »berchu » et que ses dents rayent le parquet… Cela étant, on ne sait toujours pas quel est son métier et quel est son courant au sein de l’UMP Les Républicains, il était au départ opportuniste Sarkozyste, mais mauvais kif !
    Son maître, le peintre Fournier, a laissé produire un musée dont la façade est hideuse, en face de l’amphithéâtre. Quelle horreur qui ne correspond pas aux simulations du projet. Nous reviendrons sur cette vilaine affairele moment venu, mais sur des médias à plus large diffusion.
    En attendant, bravo à Objectif Gard et très bonne année à tous ceux qui travaillent pour de média de plus en plus apprécié, à juste titre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité