A la uneActualitésPolitique

PRÉSIDENTIELLE Débat du second tour : les réactions des politiques gardois…

Hier soir, le débat du second tour de la Présidentielle, entre Marine Le Pen et Emmanuel Macron.
Hier soir, le débat du second tour de la Présidentielle, entre Marine Le Pen et Emmanuel Macron a été suivi par seulement 15 millions de téléspectateurs. (Photo D.R.)

Au lendemain du débat entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen, Objectif Gard a recueilli les réactions des responsables politiques du Gard. Trois questions leur ont été posées : Qui a gagné le débat, selon vous ? Qu’est-ce qui vous a le plus marqué ?  Quelle proposition avez-vous retenu ?

Françoise Dumas, députée PS de la 1ère circonscription : « Pour moi, Emmanuel Macron est le vainqueur ! Il a fait preuve de pédagogie et a pris la mesure de la fonction présidentielle. Cela contraste avec les invectives et les coups bas de son adversaire. Il a su parler de la France et de son avenir en faisant des propositions de fond, concrètes, réalistes et rassembleuses pour assurer le dynamisme économique et la cohésion sociale. La perdante, c’est Marine Le Pen : elle a évité d’aller sur le fond. Elle s’est montrée agressive et ricanante en permanence. Les Français méritaient mieux… Les approximations de Marine Le Pen concernant la sortie de l’euro, m’ont particulièrement marqué. Le retour au franc, tout en maintenant l’euro pour les entreprises, tente d’adoucir une mesure qui va aggraver l’endettement de la France et réduire fortement le pouvoir d’achat des Français. Enfin, parmi les nombreuses mesures citées par Emmanuel Macron, je le remercie d’avoir évoqué des réponses de prise en charge des enfants en situation de handicap : revalorisation de l’allocation pour les personnes et encouragement de la scolarisation des enfants porteurs de handicap en milieu ordinaire. Je retiens aussi tout particulièrement l’exonération de la taxe d’habitation pour 80% des ménages, une mesure en faveur du pouvoir d’achat des Français des classes moyennes qui est aussi une mesure de justice ».

Christophe Cavard, députée ex-EELV de la 6ème circonscription« Qui a gagné le débat ? Clairement Emmanuel Macron. À la fois parce qu'il maîtrise très bien ses sujets et, qu'en même temps, il garde son calme face à la candidate FN, très agressive et arrogante. D'ailleurs, cela ne donne pas à Marine Le Pen une stature de présidentiable, mais ce n'est pas une découverte! Qu'est ce qui m'a le plus marqué ? La précision d'Emmanuel Macron, ce n'est certes pas un tribun, mais c'est un pragmatique qui sait de quoi il parle pour les sujets qui ont été abordés. Evidemment la grande absente des échanges, c'est l'écologie ! Ce qui est assez fou lorsque l'on en connait les enjeux... Proposition qui a retenu mon attention: une République française forte dans une Europe qui protège. Je suis en accord avec cela, car oui nous avons besoin de l'Europe dans la mondialisation et pour protéger la paix et la sécurité des Européens. Bien sur une Europe ré-orientée, plus démocratique et plus ambitieuse pour les droits sociaux ». 

Eddy Valadier, maire de Saint-Gilles et conseiller départemental LR : « Ce débat n'aura pas été à la hauteur, ni des attentes de nos concitoyens, ni des enjeux de la Présidentielle. Les invectives et l'agressivité de la candidate FN ont témoigné d'un manque de maîtrise d'elle même. Emmanuel Macron par effet miroir est apparu comme plus serein, plus à même de diriger la France, même si parfois aussi il n'a pas été au niveau attendu. Au final il n'y a peut être pas de vainqueur, mais deux grandes perdantes : la politique vu que ce débat aura été le plus mauvais de la Ve république et la candidate du Front National, qui a montré son incapacité à rassembler autour d'une personnalité parfois inquiétante et d'une impréparation flagrante. Qu'est ce qui vous a le plus marqué ? L'attente était forte sur la capacité des candidats à convaincre sur la base de leur programme. La candidate du Front National a été dans l'incapacité de convaincre sur la crédibilité de son programme. L'évocation de l'écu a été pathétique dans sa volonté de sortir de l'euro tout comme son incapacité à démontrer que ramener la retraite à 60 ans était possible économiquement. Quelle proposition avez vous retenu? En creux, je retiens que les propositions de Marine Le Pen ne répondent pas globalement aux maux de la France, aux difficultés et aux inquiétudes des Français notamment dans le domaine économique. Je reste profondément convaincu d'un destin commun avec nos amis européen, en cela le candidat d'En Marche a été pertinent et convaincant de notre intérêt collectif à travailler avec l'Allemagne et nos pays voisins car il faut être réaliste la France pèse peu face aux mastodontes que sont les USA, la Russie ou la Chine et demain l'Inde ou le Brésil ».

Richard Tibérino, secrétaire départemental adjoint Les Républicains : « Marine Le Pen a été lamentable ! Toujours dans l’invective. Je retiens d’elle, un contrôle plus sévère à nos frontières. D’Emmanuel Macron, je retiens une France forte dans une Europe protectrice. Toutefois, ce débat était d'une piètre qualité avec des journalistes dépassés… ».

Laurent Burgoa, président du groupe d’opposition Le Bon Sens Républicain au Département : « Pour moi, le débat a été nul. L'attitude de Marine Le Pen n’a pas été digne d’un chef de l’État. La présidente du Front National a aussi été nulle sur l'Europe et l’euro…  Ce débat renforce mon vote de dimanche, contre le Front National ».

Nicolas Meizonnet, conseiller départemental FN de Vauvert« Le débat d’hier a eu le mérite de révéler aux Français deux visions radicalement opposées et, le véritable choix de civilisation qui s’offre à eux. Selon moi, celle qui a montré un visage humain, sincère et bienveillant à l’égard du peuple français et de l’intérêt national, c’est Marine. Elle l’emporte sur la froideur et l’arrogance du banquier d’affaire Macron. Ce qui m’a le plus marqué : le candidat Macron a montré un visage inquiétant, dérangeant. Incourtois, parfois même insultant (en traitant Marine Le Pen de parasite), il a fait la démonstration de tout le mépris qu’il peut avoir pour ceux qui ne s’inscrivent pas dans les intérêts du système. À noter également qu’il ne rejette aucun de ses soutiens, pas même celui de l’UOIF, organisation islamiste promouvant régulièrement la charia, l’antisémitisme et l’homophobie. J’ai surtout retenu le manque de propositions et la légèreté avec laquelle Emmanuel Macron a traité les problèmes de l’insécurité et du terrorisme. Personne n’a compris de ce qu’il voulait faire, ce qui est particulièrement préoccupant dans l’époque que nous traversons ».

Vincent Bouget, secrétaire départemental du PCF« Le débat a été de très mauvaise qualité. Marine Le Pen a montré le visage de l’extrême-droite classique, brutale, irrationnelle. C’est inquiétant de la voir pouvoir prétendre à la présidence. Nous devons absolument lui barrer la route dimanche. Et nous occuper, dès le lendemain, de Macron dont nous n’avons rien de bon à attendre ».

Catherine Bernié-Boissard, élue d'opposition à Nîmes : « Celles et ceux de nos concitoyens qui ont fait un choix à gauche le 23 avril, et qui  hésiteraient encore le 7 mai à faire barrage au Front national, en utilisant le seul moyen républicain à  leur disposition, ont pour se convaincre la prestation de Mme Le Pen au débat télévisé. Qui peut avoir des états d'âme quand, sur le ton comme sur le fond,  le visage du fascisme ordinaire apparaît ainsi en pleine lumière ».

D'autres réactions à suivre tout au long de cette journée... 

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Vous aimeriez aussi

3 réactions sur “PRÉSIDENTIELLE Débat du second tour : les réactions des politiques gardois…”

  1. Macron se résume en 2 mots >>> chômage et Schengen. Il est le candidat de Bruxelles et de Berlin, de l’UE et de l’euro, des grands groupes et des banques, des appareils et des apparatchiks.
    Marine, c’est la France libre, souveraine, insoumise.
    A chacun son choix de société.

  2. Vu la nullité de la prestation de lepen, je comprend mieux le manque d’arguments et la fatuité des commentaires sur ce forum des ses adeptes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité