A la uneActualités

FAIT DU JOUR Présidentielle : comment a voté votre circonscription ?

Photo dillustration : préfecture du Gard)
Photo dillustration : préfecture du Gard)
Les couleurs représentent les six circonscriptions du département gardois. (Photo d'illustration : préfecture du Gard)

Emmanuel Macron inverse la vapeur… Si au premier tour, Marine Le Pen est en tête dans cinq circonscriptions sur six, au second, c'est Emmanuel Macron qui survole le débat en passant en tête dans cinq circonscriptions sur six.

1ère circonscription 

Malgré Beaucaire, Macron en tête 

Qui arrive en tête ? Le candidat d'En Marche! récolte 56,77% des suffrages exprimés, contre 43,23 % pour la candidate du Front National. L’écart de 13,54% est l’un des plus importants des résultats par circonscription, même s'il reste plus faible que celui du national.

Dans le détail : Les électeurs nîmois, qui avaient placé en tête, au premier tour  Jean-Luc Mélenchon, se sont reportés sur Emmanuel Macron. Dans les deux bureaux du Chemin-Bas d’Avignon, 80% des électeurs ont opté pour le Front Républicain. À noter qu’à Beaucaire et, dans d’autres communes rurales telle que Bellegarde, le FN réunit plus de 50% des voix.

Rappel des résultats au premier tour : Marine Le Pen était en tête avec 28,78% ; 21,72% pour Jean-Luc Mélenchon ; 19,08% Emmanuel Macron et 18,18% pour François Fillon.

Les vote blancs/nuls progressent de 8,77% pour s’établir à 11%.

L'abstention est de 27,04%. Elle a progressé de 3,76% entre le premier et second tour. C'est le taux le plus fort de ce second tour... 

2ème circonscription 

Le Pen d'une courte tête 

Qui arrive en tête ? Sans surprise, le Front National. C’est d’ailleurs la seule circonscription où le parti rassemble plus de 50% des voix, soit 50,94%. Mais l’écart avec Emmanuel Macron est faible : 1,88%, soit 1 140 voix d’écart sur les 69 050 votants.

Dans le détail : Le Front National passe la barre des 50% sur les communes comme Saint-Gilles, Vauvert, le Grau-du-Roi et Aigues-Mortes.

Rappel : Marine Le Pen en tête avec 33,54%, suivie par Jean-Luc Mélenchon (18,83%), François Fillon (18,01%) et, Emmanuel Macron (17,46%).

Les blancs et nuls voisinent les 12,35%

L’abstention est de 22,46%. Elle a progressé d’environ 4 points.

3ème circonscription

La droite villeneuvoise sauve Macron  

Qui arrive en tête ? Macron, en tête avec 54,77% contre 45,23% pour Le Pen, soit un écart de 9,54%.

Dans le détail : Dans le canton de Villeneuve, En Marche! récolte 62,68% des suffrages. Au premier tour, sur ce même canton historiquement de droite, Fillon arrivait en première position avec 25,51% devant Macron qui récoltait 23,49%. Le territoire villeneuvois reste isolé sur une circonscription où le FN reste fort : sur le canton de Roquemaure, Macron l'emporte de justesse au second tour, avec 50,49%, soit 131 voix.

Rappel : Le FN est en tête avec 29,34%, suivi de loin par Macron avec 19,66%. Le candidat d'EnMarche! est talonné par Fillon avec 18,81% et Mélenchon avec 18,54%.

Les blancs et nuls atteignent 12,13% contre 2,35% au premier tour.

L’abstention est de 22,29 %. Elle a progressé 3,79% .

4ème circonscription

Le FN profite des blancs et des nuls

Qui arrive en tête ? Emmanuel Macron arrive en tête avec 52,59%, soit 31 607 voix. Marine Le Pen se place en seconde position avec 47,41%, soit 28 498 voix. L’écart entre les deux candidats est faible avec 5,18%.

Dans le détail : À Rousson, Le Pen est en tête avec 56,5% des voix contre 43% pour Macron et 16,7% de votes blancs/nuls. Ceci explique sans doute cela... Sur les cantons d'Alès 2 et 3, le front républicain a fonctionné puisqu'En Marche! récolte respectivement 56,21% et 54,58% des voix. Idem pour le canton de Pont-Saint-Esprit : au premier tour, la candidate FN faisait 31,68%, loin devant ses adversaires. Au second : Macron y a recueilli 52% des suffrages, ce qui est quand même une surprise...

Rappel : Marine Le Pen est arrivée en tête avec 30,77%, suivi par Jean-Luc Mélenchon (22,81%) ; Emmanuel Macron (18,04%,) ; François Fillon (15,15%).

Les blancs/nuls sont très élevés avec 13,48% contre 2,42%.

L’abstention est de 23,77%. Elle a progressé de 4,6 points.

5ème circonscription

Macron performe

Qui arrive en tête ? Macron se place en première position avec 57,68% des voix, devant Le Pen avec 42,32%. Conséquence : 15,36% séparent les deux candidats.

Dans le détail : En Marche! obtient son score le plus élevé sur le canton du Vigan avec 64,51% de votes en faveur de Macron. Historiquement à gauche, cette circonscription n'a pas dérogé à sa réputation.

Rappel : au premier tour de la Présidentielle, Mélenchon arrive en tête avec 26,55% des voix, contre Le Pen avec 26,51% des voix. Macron réunissait, lui, 18,57% des suffrages. Le chiffre qui ne manquera pas d'intéresser la candidate Les Républicains-UDI aux Législatives : les 11,34% des inscrits recueillis par Fillon, au premier tour de la Présidentielle. Un score qui, transposé aux Législatives, ne permet pas de se maintenir au second tour.

Les blancs/nuls atteignent 14,42% contre 2,45% au premier tour. Il est le plus important des six circonscriptions.

L’abstention est de 24,06%. Elle a progressé de 4,82 points.

6ème circonscription

Macron fait son meilleur score

Qui arrive en tête ? Meilleur score du candidat d'En Marche!... Macron arrive en tête avec 58,14% contre 41,86% pour Le Pen. Forcément, l’écart est le plus important, à 16,68%.

Dans le détail : le canton d’Uzès s’est mobilisé pour Macron avec 58,86% contre 41,14% pour Le Pen. Pourtant, au premier tour, le FN était en tête avec 25,61% des voix. En Marche! n'était que troisième avec 20,53%. Toutefois, le canton de Marguerittes place Le Pen en tête, de justesse, avec 50,40% des voix.

Rappel : Le FN est arrivée en tête avec 26,64% des voix. Il est suivi par un trio Mélenchon-Macron-Fillon qui se tient en deux points.

Les blancs/nuls dépassent les 12% contre 2,13% au premier tour.

L’abstention est forte avec 26,27%. Elle a progressé de 4,43 points.

Thierry Allard et Coralie Mollaret

Publicité
Publicité
Publicité

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité