A la uneActualités

GRAND AVIGNON Les travaux du tram’ entrent dans une nouvelle phase

Elus et chefs de projet ont présenté la deuxième phase de travaux du tram', qui démarre lundi (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Elus et chefs de projet ont présenté la deuxième phase de travaux du tram', qui démarre lundi (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

S’il faudra attendre 2019 pour se déplacer en tramway à Avignon, les travaux sont bel et bien en cours.

Démarrés à l’automne 2016 par une phase de déviation et de rénovation des réseaux sous-terrains, ils avancent : « on a même pris un peu d’avance », précise le président du Grand Avignon Jean-Marc Roubaud.

« On rentre dans une phase de nuisances »

Cette première phase terminée, ou presque, il est temps de passer à la deuxième (sur cinq) : les travaux d’infrastructure, et ce dès lundi. Concrètement, « on ne fait pas comme ailleurs, Nice par exemple : on ne travaille pas sur l’ensemble de l’emprise, on restitue d’abord la voirie nouvelle et le trottoir, pour faire recirculer les voitures où elles circuleront plus tard, explique le directeur de projet chez Tecelys Eddy Le Roux. Après nous travaillerons sur la voie ferrée de façon isolée. » En d’autres termes : durant cette phase, les voitures rouleront de façon provisoire sur la future emprise des rails, pendant que la future voie de circulation des voitures et les trottoirs seront réalisés. Ceci fait, les travaux se concentreront ensuite sur la partie voie-ferrée, sans gêner la circulation automobile.

« On rentre dans une phase de nuisances, admet Daniel Audibert, directeur général de Tecelys. Mais plus les nuisances sont importantes, plus la rénovation urbaine sera importante. » De fait, cette phase de travaux d’infrastructures, qui doit durer jusqu’à janvier 2018, est lourde, comme celle qui suivra d’octobre 2017 à octobre 2018, à savoir celle des travaux plateforme et de voie ferrée. « On a une grosse année d’infrastructures devant nous », résume Eddy Le Roux.

« 2018 sera une année très chargée »

Pour la phase des travaux d’infrastructure, le chantier va démarrer par Saint-Chamand jusqu’au mois d’août, et chevaucher ceux du centre de maintenance, et s’achèvera par Saint-Ruf de septembre à décembre. Entretemps, le tour des remparts, la rocade ou l’avenue de Tarascon y seront passés.

Bref, « 2018 sera une année très chargée en études et en réalisations », résume le vice-président du Grand Avignon Daniel Bellegarde, en évoquant également les études et travaux pour les parkings relais, la mise en place des lignes de bus à haute-fréquence courant 2018 et l’étude de restructuration du réseau classique qui suivra.

Pour que le chantier se déroule au mieux, le Grand Avignon communique, via une lettre d’info travaux, et quatre médiateurs sont sur le terrain, notamment à la rencontre des commerçants impactés par les travaux. Mais à en croire Jean-Marc Roubaud, qui argue d’un « micro trottoir » effectué auprès des commerçants, « les avis sont positifs. »

Quelques chiffres :

Le tramway reliera Saint-Roch à Saint-Chamand, soit 5,2 kms, et 10 stations joncheront ce tracé. Le temps garanti pour effectuer le tracé complet est de 15 minutes. 25 000 voyageurs quotidiens sont attendus. Au rayon économique, le budget du tramway est de 117 millions d’euros, et 80 % des coûts du chantier sont réparties entre le Vaucluse, le Gard, les Bouches-du-Rhône et la Drôme.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité