Actualités

LES ANGLES Un parcours de pêche labellisé aux Issarts

Le parcours de pêche a été inauguré vendredi matin (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Le parcours de pêche a été inauguré vendredi matin (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Le parcours de pêche a été inauguré vendredi matin (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Ils n’avaient pas attendu le partenariat entre leurs fédérations et la CNR pour venir pêcher au carnassier dans le Rhône à hauteur des Issarts, aux Angles, mais les pêcheurs pourront désormais le faire plus confortablement.

En effet, la CNR et les fédérations départementales de pêche du Gard et de Vaucluse ont inauguré vendredi matin un nouveau parcours de pêche interdépartemental labellisé « passion ».

« Le premier parcours labellisé par la fédération nationale de pêche »

Concrètement, « le site a été mis en valeur, il permet l’accès au fleuve via une rampe de mise à l’eau, et la CNR a aménagé le site, en créant un parking à proximité de la zone de pêche », explique le directeur territorial de la CNR Pascal Albagnac. Un escalier a également été réalisé et une signalisation spécifique a été disposée pour à la fois signaliser le parcours, mais aussi pour promouvoir la pratique de la pêche, que la Compagnie nationale du Rhône considère comme « un acteur essentiel pour la protection des milieux aquatiques. »

« C’est le premier parcours labellisé par la fédération nationale de pêche », se félicite Pascal Albagnac. « C’est une satisfaction, souligne le président de la fédération de pêche de Vaucluse Michel Marin, et il est important également de collaborer avec nos amis du Gard. » Ici, les pêcheurs viennent principalement prendre des silures, ce colosse préhistorique qui pullule dans le Rhône, et que les pêcheurs rejettent quasi-systématiquement à l’eau. « C’est un poisson de sport, qui a une défense extraordinaire », explique Joël Martin, président de la fédération gardoise. Il faut dire que certains spécimens dépassent allègrement les deux mètres et les 100 kilos…

Une pêche « qui va dans l’avenir se développer considérablement, si vous venez ici le samedi matin, vous avez cinq ou six bateaux de pêcheurs de silure, et des pêcheurs d’Europe du nord descendent ici pour le pêcher », affirme Joël Martin. Et ça tombe bien, le développement de la pêche via le tourisme est, d’après Michel Marin, « une grande préoccupation. » Dans cette optique, le passage de la Via Rhôna à quelques mètres du parcours de pêche n’est pas neutre non plus.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité