Faits Divers

NÎMES Il tue un piéton et prend la fuite: 6 ans de prison

Palais de justice de Nîmes. DR
Palais de justice de Nîmes. DR

Un père de famille de 54 ans, qui roulait depuis 9 ans sans permis, et qui a déjà été condamné pour plusieurs infractions au code de la route dont un délit de fuite, comparaissait jeudi devant le tribunal correctionnel de Nîmes. Il était poursuivi pour "homicide involontaire". Le 4 mai 2016, il a fauché une dame de 38 ans qui traversait sur un passage protégé pour piéton. Le chauffard doublait une voiture sur sa gauche lorsqu'il a violemment percuté la victime qui a été projetée à 11 mètres du point d'impact. Le conducteur aurait ensuite accéléré et pris la fuite. Un témoin de l'accident l'a suivi. Le chauffard a abandonné son véhicule à 350 mètres de l'accident. Un homme qui a rapidement été identifié. Il conduisait le véhicule de son épouse sans qu'elle le sache. Mais le chauffard a pris la fuite pendant 5 mois, probablement en Algérie. Il s'est rendu au commissariat avec son avocat. La victime, elle, est décédée 20 jours après l'accident. "Elle a été fauchée par un bolide de fer et d'acier, par un conducteur qui n'a pas ralenti et qui n'a pas freiné. Un conducteur qui n'avait plus le permis depuis 9 ans et qui est habitué à tous les excès au volant ", plaide Maître Jean-Marc Darrigade pour la famille et les proches de l'employée d'un commerce de la zone Cap Costière. "Une zone commerciale de tous les dangers avec une longue ligne droite où les voitures peuvent doubler", souligne Me Carmelo Vialette pour le prévenu, père de 4 enfants, qui comparaît détenu. "On appelle cette infraction un homicide involontaire, bien qu'il n'y ait pas grand-chose d'involontaire dans ce dossier. Car monsieur a choisi de prendre la voiture alors qu'il n'a plus de permis depuis 9 ans. Il a choisi d'accélérer en doublant, il a choisi de ne pas s'arrêter au moment de l'accident et il a choisi de fuir ses responsabilités pendant 5 mois," gronde le procureur adjoint Stéphane Bertrand qui réclame 7 ans de prison et l'annulation du permis pendant 10 ans, ainsi que la confiscation du véhicule. Après délibération, le tribunal correctionnel a condamné le père de famille à 6 ans de prison. Les autres réquisitions du procureur ont été prises en compte.

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité